Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Veolia croit à son OPA sur Suez malgré un nouveau front judiciaire
Reuters08/02/2021 à 12:43

(Crédits photo : Flickr - L. Grassin )

(Crédits photo : Flickr - L. Grassin )

(Actualisé avec conférence téléphonique)

PARIS, 8 février (Reuters) - Veolia VIE.PA s'est déclaré lundi confiant dans sa capacité à mettre en oeuvre son offre publique d'achat sur Suez SEVI.PA malgré une décision de justice suspendant l'opération et en dépit de la vive opposition à son caractère hostile exprimée par le ministre de l'Economie.

Dans une décision que Reuters a pu consulter, le Tribunal de Commerce de Nanterre a ordonné lundi au groupe de ne pas adresser son projet d'OPA à l'Autorité des marchés financiers (AMF), "ni d'initier d'offre publique sur les titres de Suez non préalablement approuvée par le conseil d'administration de Suez" jusqu'à l'issue d'un débat dans le cadre d'une procédure "à bref délai" qui donnera lieu à une audience prévue le 18 février.

Le numéro un mondial du traitement de l'eau et des déchets a cependant précisé avoir reçu cette ordonnance juste après le dépôt de son OPA à l'AMF, annoncé dimanche soir et réalisé lundi matin à 07h00 selon le groupe, qui juge avoir procédé selon les règles en vigueur.

"Toutes les conditions légales sont satisfaites", a dit son PDG, Antoine Frérot, lors d'une conférence téléphonique.

"Nous maintenons que notre dépôt est valable et, pour les suites (...), elles concerneront la décision de l'Autorité des marchés financiers sur la conformité de cette offre", a-t-il ajouté, précisant que l'AMF devrait rendre sa décision dans un délai d'un mois environ.

Avant le dépôt de son offre, Veolia avait pris le soin de faire savoir qu'il revenait sur son engagement de ne pas la lancer tant que le conseil d'administration de Suez ne l'aurait pas approuvée, invoquant le refus catégorique de dialogue de la direction de sa cible.

Antoine Frérot a précisé que l'OPA, qui valoriserait Suez à 11,3 milliards d'euros, ne serait formellement ouverte aux autres actionnaires de la société qu'à l'issue des procédures engagées auprès des autorités de la concurrence, soit dans un délai de huit à 14 mois.

Vers 12h00, l'action Suez était inchangée à 17,26 euros tandis que Veolia perdait 0,52% à 22,79 euros.

LE MAIRE JUGE L'OPA "CLAIREMENT PRÉCIPITÉE"

Veolia tente depuis la fin de l'été 2020 de mettre la main sur Suez, dont il a déjà acquis 29,9% du capital auprès d'Engie

ENGIE.PA , un scénario que rejette farouchement son concurrent en évoquant les risques de démantèlement et de suppressions d'emplois et qui a déclenché une guérilla judiciaire entre les deux parties.

Lundi, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a dénoncé sur Europe 1 l'offre "inamicale" de Veolia et annoncé la saisine de l'AMF pour vérifier la conformité des annonces du groupe avec ses précédents engagements en évoquant "des questions de transparence", "des problèmes de concurrence" potentiels et une démarche "clairement précipitée".

Après avoir récupéré ses droits de vote - précédemment bloqués par la justice -, Veolia devrait avoir l'occasion de promouvoir son OPA sur Suez et potentiellement d'obtenir la mise en place d'une direction qui lui serait favorable dans le cadre d'une assemblée générale des actionnaires de sa cible qui doit se tenir d'ici à fin juin.

Suez a toutefois encore la possibilité de faire émerger une solution alternative avec les fonds Ardian et Global Infrastructure Partners (GIP), dont les contours ont été esquissés mi-janvier et à laquelle l'américain Carlyle pourrait s'associer, selon L'Agefi.

"S'opposer à notre projet, ça revient à soutenir l'offre des fonds financiers", a estimé Antoine Frérot lundi en réponse à une question sur les propos de Bruno Le Maire.

(Benjamin Mallet et Gwénaëlle Barzic, édité par Blandine Hénault)

Valeurs associées

Euronext Paris -0.11%
Euronext Paris +0.08%
Euronext Paris +0.12%
NASDAQ +0.34%

11 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • Berg690
    08 février14:07

    Évitons un monopole...

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer