1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Valeurs moyennes : grand ménage de printemps chez Portzamparc
Boursorama10/04/2020 à 10:38

(Crédits photo : Adobe Stock - )

Il faut bien le reconnaître...Aucun indice n'a survécu à la tempête que les marchés traversent actuellement. Toutefois, la sélection Portzamparc a montré une certaine résilience. Alors que l'indice des petites et moyennes valeurs a chuté de 19,1% depuis le 3 mars, la shorlist du bureau d'analyses accuse une baisse de 13%.

Pour rappel, cette sélection de Portzamparc comprend cinq valeurs. Elle est équipondérée et passée sous revue tous les mois. Les titres sont choisis selon une double approche : d'excellents fondamentaux et un potentiel boursier de court terme. Le flottant doit être supérieur à 10 millions d'euros.

En avril, comme le mois précédent, le bureau d'analyses procède à un remaniement significatif en sortant quatre valeurs. Exit Bastide, Herige, MGI Digital, Reworld Media. Pour leur succéder, Portzamparc fait entrer CIS, GTT, LDC et Vetoquinol. Infotel est conservée. 

La première valeur quitte le classement suite à sa bonne performance pendant deux mois en SL et reste dans la liste « convictions » de Portzamparc. Herige qui voit ses «bons résultats 2019 éclipsés par la crise sanitaire actuelle» sort de la sélection. Reworld Media est également pénalisé par la crise. De son côté, MGI Digital s'éclipse en raison de l'«absence de catalyseur à court terme» malgré une «excellente génération de cash».

Infotel : renforcer avec un objectif de cours de 39,30 euros

Le bureau d'analyses conserve en portefeuille le spécialiste des services informatiques et des logiciels mais avec un objectif de cours revu à la baisse  (39,3 euros contre 44,40 euros le mois dernier).

Portzamparc souligne une nouvelle fois la régularité d'Infotel avec 10% de croissance organique en moyenne sur les cinq dernières années et 6% en 2019. Quid du Covid-19 ? Si les clients du groupe sont « évidemment affectés par la crise sanitaire (Airbus et Air France dans le top 5 clients notamment) », la nature des activités (beaucoup de contrats pluriannuels) et la fidélité des clients fournissent une certaine protection aux opérations. 

Prochain événement : CA 1er trimestre 20 mai

LDC : acheter avec un objectif de cours à 154 euros 

Portzamparc note le bilan solide (trésorerie nette positive : 104M€ fin 2018/19 et 107,6M€ attendus fin 2019/20) et le caractère « particulièrement défensif » du secteur agro-alimentaire « en raison du caractère essentiel de l'activité ».

 En outre, le bureau d'analyses souligne l'impact «a priori positif du Covid-19 » : forte hausse des ventes en France et en Europe en GMS ce qui devrait compenser la perte d'activité en RHD et PAI, maintien d'un stock plus important de denrées alimentaires de sûreté par les consommateurs, et l'essentiel des sites industriels en fonctionnement.

Prochain événement : résultats annuels le 27 mai 

GTT : acheter avec un objectif de cours à 100 euros 

Le trimestre 2020 devrait être un excellent cru pour GTT, selon le bureau d'analyses. En effet, il est attendu en hausse de 56% à 92M€, et le groupe devrait confirmer un CA entre 375 et 405M€ et un EBITDA entre 235 et 255M€.

Par ailleurs, alors que la quasi-totalité des secteurs subit de plein fouet les externalités négatives du Covid-19, l'impact devrait être limité pour GTT. En effet, « aucun retard ni annulation n'est constaté à ce stade sur les chantiers de construction des navires ». L'épidémie de Covid-19 « semble sous contrôle en Asie, ce qui est de nature à relancer la consommation de GNL ».

Prochain événement :  CA 1er trimestre 17 avril 

CIS : acheter avec un objectif de cours à 11,80 euros

En dépit d'une valorisation « particulièrement faible » et d'une visibilité limitée sur les conséquences de la crise actuelle, le groupe de services aux entreprises intègre le classement ce mois-ci. Portzamparc s'attend en effet à une hausse des résultats en 2019 (ROC 11,5M€ +15%, RNPG 6,4M€ +28%) et à un T1 en hausse de 23% à 69,9M€. 

Prochain événement : CA 1er trimestre + résultats annuels : 24 avril

Vetoquinol : acheter avec un objectif de cours à 60 euros 

Le spécialiste de la santé animale ne manque pas d'arguments ! L'impact du coronavirus est jugé limité (3 à 6 mois de stocks selon les produits + activité relativement soutenue sur l'ensemble des 7 sites de production avec 60/70% de production maintenue).

De  plus, le secteur de la santé animale est résilient : le segment « rente » (43% CA) est relativement épargné (maillon essentiel de la chaîne alimentaire). Enfin, le groupe dispose d'une situation balancielle saine. Enfin, Portzamparc note une valorisation attractive qui ne semble pas refléter pleinement la qualité du dossier. 

Prochain événement : CA 1er trimestre 16 avril

SB (redaction@boursorama.fr)

Valeurs associées

Euronext Paris +3.47%
Euronext Paris +4.88%
Euronext Paris -1.15%
LDC
Euronext Paris +1.40%
Euronext Paris +0.35%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4762.78 +1.43%
34.545 +2.74%
13.82 +4.44%
38.49 +9.01%
3.89 +10.51%

Les Risques en Bourse

Fermer