Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

USA-Le commandement militaire condamne l'émeute au Capitole
Reuters13/01/2021 à 03:09

par Idrees Ali

WASHINGTON, 13 janvier (Reuters) - L'état-major de l'armée américaine a diffusé mardi un rare message au personnel militaire, dénonçant les troubles de la semaine dernière à Washington comme une attaque contre le processus constitutionnel des Etats-Unis.

Le mémo interne, que Reuters a pu consulter, a mis fin à près d'une semaine de mutisme de la part des plus hauts commandants de l'armée depuis les scènes de chaos aperçues au Capitole, où des partisans du président Donald Trump ont pénétré de force pour empêcher le Congrès de certifier la victoire de Joe Biden à l'élection présidentielle de novembre.

"L'émeute violente à Washington le 6 janvier 2021 était une attaque directe contre le Congrès américain, le Capitole et notre processus constitutionnel", ont écrit sept généraux et un amiral à l'adresse des troupes, ajoutant que l'armée restait engagée à protéger et défendre la Constitution des Etats-Unis.

"Les droits de liberté d'expression et de rassemblement n'autorisent personne à recourir à la violence, la sédition et l'insurrection", déclarent-ils dans le mémo.

Joe Biden deviendra le 20 janvier leur commandant en chef, soulignent-ils en référence à la date de l'investiture du président élu démocrate.

D'après des représentants, le chef de l'état-major de l'armée, Mark Milley, n'avait pas commenté les incidents du Capitole car il ne voulait pas s'immiscer dans une question politique.

Le silence du général a contrasté avec sa présence, en juin dernier, au côté de Donald Trump pour une marche de la Maison blanche vers une église voisine après que les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogène et tiré des balles en caoutchouc pour disperser des manifestants pacifistes présents dans la zone.

(version française Jean Terzian)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer