1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

USA: Forte croissance du marché de l'emploi malgré le coronavirus
Reuters06/03/2020 à 15:53

USA: FORTE CROISSANCE DU MARCHÉ DE L'EMPLOI MALGRÉ LE CORONAVIRUS

WASHINGTON (Reuters) - Les créations d'emplois ont dépassé les attentes en février aux Etats-Unis, ce qui montre la solidité de la première économie mondiale face au risque que fait peser l'épidémie de coronavirus.

Le département du Travail a fait état vendredi de 273.000 créations d'emplois non-agricoles en février, comme en janvier, mois pour lequel le chiffre a été fortement révisé à la hausse après une estimation initiale à 225.0000.

Les économistes interrogés par Reuters attendaient pour février 175.000 créations d'emplois.

Le taux de chômage est tombé pour sa part à 3,5%, un creux de près de 50 ans, et le salaire horaire moyen a progressé de 0,3%.

Ces chiffres ne traduisent pas pleinement l'impact du coronavirus sur l'économie américaine mais ils démontrent que le marché du travail demeure robuste.

Ils ne manqueront pas de relancer le débat sur le besoin qu'avait la Réserve fédérale de baisser mardi en urgence ses taux de 50 points de base.

La Fed avait justifié cette baisse en faisant valoir que le coronavirus posait à l'économie des risques en évolution.

La décision de la banque centrale a été suivie d'une chute des rendements obligataires et des indices boursiers.

Les contrats à terme sur les indices de la Bourse de New York indiquent pour vendredi une ouverture en baisse d'environ 3% et le rendement des emprunts d'Etat américains à 10 ans perd 18 points de base à 0,743%, un nouveau creux historique.

Les futures comme les taux ont légèrement et brièvement réduit leurs gains après la publication de la statistique de l'emploi.

La réaction a été plus nette sur le marché monétaire, qui évalue toujours à 100% la probabilité d'une nouvelle baisse de taux le 18 mars mais ne juge plus qu'à 55% la probabilité d'une baisse de 75 points de base, contre 75% avant les chiffres de l'emploi.

(Lucia Mutikani, version française Patrick Vignal, édité par Patrick Vignal)

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • nirams
    06 mars16:52

    M D R moins pire que prévu suffit d'abaisser l'objectif et le tour est joué on en reparle le prochain trimestre

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

34.48 +2.97%
4858.97 +2.02%
35.545 +2.89%
13.915 -0.04%
1.1197 +0.24%

Les Risques en Bourse

Fermer