Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Une semaine sur les marchés : le récap du 4 au 8 janvier
Boursorama08/01/2021 à 17:45

(Crédits photo : Adobe Stock  - Peshkova )

(Crédits photo : Adobe Stock - Peshkova )

Lundi 4 janvier

Le fait du jour

Pour sa première séance de l'année 2021, la Bourse de Paris termine sur une hausse de 0,68% à 5.588,96 points, portée par l'espoir d'une sortie de crise. Jeudi 31 décembre, l'indice CAC 40 avait perdu 0,86%, clôturant l'année 2020 sur un recul de 7,14%.

Outre-Atlantique, la prudence l'emporte à la veille de deux élections sénatoriales en Géorgie qui décideront des marges de manœuvre du président démocrate élu Joe Biden. D'autant que les inquiétudes concernant la situation sanitaire persistent. Le Dow Jones lâche 1,25% à 30.223,89 points, le S&P 500 recule de 1,48%, à 3.700,65 points ( après un pic historique dans les premiers échanges à 3.769,99 points), et le Nasdaq chute de 1,47% à 12.698,45 points.

Valeur en vue

Peugeot progresse de 1,70% après l'approbation par ses actionnaires de la fusion avec Fiat-Chrysler pour former Stellantis, le 4e groupe automobile mondial. La fusion sera effective le 16 janvier.

Mardi 5 janvier

Le fait du jour

Le renforcement des mesures de restriction dans plusieurs pays en raison du contexte sanitaire, dont le Royaume-Uni, freine l'enthousiasme de la veille. Le CAC 40 clôture sur une baisse de 0,44% à 5 564,44 points.

A New York, les marchés, toujours dans l'attente de l'issue du second tour des élections sénatoriales en Géorgie qui déterminera l'équilibre des pouvoirs à Washington, terminent en hausse ce mardi. Le Dow Jones gagne 0,55% à 30.391,60 points, le S&P 500 avance de 0,7%, à 3.726,86 points, et le Nasdaq moissonne 0,95% à 12.818,96 points.

Valeur en vue

Nexity s'offre la première place du SBF 120 après avoir annoncé que l'impact du second confinement sur son activité serait moins fort qu'attendu au dernier trimestre 2020. Le groupe immobilier anticipe désormais pour 2020 un chiffre d'affaires autour de 4,7 milliards d'euros (au lieu d'au moins 4,2 milliards d'euros), avec un taux de marge opérationnelle courante supérieur à 5% (au lieu d'un taux de l'ordre de 5%) et pour 2021, un chiffre d'affaires à périmètre constant autour de 4,7 milliards d'euros, avec un taux de marge opérationnelle courante supérieur à 7%.

Mercredi 6 janvier

Le fait du jour

Alors que se profile en Géorgie, aux Etats-Unis, une victoire des deux candidats démocrates aux élections sénatoriales, la Bourse de Paris s'offre un rebond (+1,19% à 5.630,6 points).

A Wall Street, l'invasion du Capitole à Washington par des manifestants pro-Trump a pesé sur la tendance en fin de séance. Le Dow Jones gagne toutefois 1,44%, à 30.829,40 points après un plus haut historique à 31.022,65 points, le S&P 500 avance de 0,57%, à 3.748,14 points après être monté à 3.783,04 points. En revanche, le secteur technologique souffre d'un possible tour de vis réglementaire par la future administration Biden et recule de 0,61%, à 12.740,79 points.

Valeur en vue

Après la décision de Riyad d'accroître la réduction de sa production sur les deux prochains mois à l'issue de la réunion de l'Opep+, les cours continuent de grimper pour évoluer à des plus hauts depuis fin février. Le baril de Brent s'échange à 54 dollars tandis que le WTI se monnaye à 50,73 dollars. Total en profite et s'offre une hausse de 4,39%.

Jeudi 7 janvier

Le fait du jour

Les investisseurs veulent parier sur de nouvelles mesures de relance aux Etats-Unis après la victoire des démocrates au Sénat et relèguent ainsi au second plan le climat insurrectionnel qui a ébranlé Washington mercredi soir. Le CAC 40 affiche une progression de 0,70% à 5669,85 points.

La Bourse de New York clôture également en hausse, tirée par le rebond des valeurs technologiques. Le Nasdaq bondit de 2,56% à 13.067,48 points. Le Dow Jones clôture pour la première fois au-dessus du seuil des 31.000 points (+0,69% à 31.041,13 points). Le S&P 500 progresse quant à lui de 1,48%, à 3.803,79 points.

Valeur en vue

Saint-Gobain a créé la surprise mercredi soir en annonçant que ses ventes du quatrième trimestre seraient meilleures que prévu. Le chiffre d'affaires devrait atteindre environ 10,2 milliards d'euros, affichant une croissance interne de plus de 6%. Le titre s'offre la première place du CAC 40 avec une progression sur la séance de 6,20%. 

Vendredi 8 janvier 

Le fait du jour

Les espoirs de relance budgétaire aux Etats-Unis continuent de jouer leur rôle de locomotive pour les marchés. La Bourse de Paris gagne 0,65% à 5706,88 points. 

Aux Etats-Unis, la Bourse de New York évoluait en ordre dispersé au moment de la clôture parisienne après de mauvais chiffres de l'emploi américain pour décembre. 

Valeur en vue

Le fabricant de semi-conducteurs STMicroelectronics annonce avoir réalisé au quatrième trimestre de l'exercice 2020 un chiffre d'affaires supérieur à ses prévisions et aux attentes des analystes. Selon des données préliminaires, le groupe a enregistré un chiffre d'affaires de 3,24 milliards de dollars, en hausse de 21,3% en rythme séquentiel, soit un taux de croissance supérieur de 580 points de base aux prévisions des dirigeants. Le titre gagne 1,85% (après une hausse de plus de 3% à la mi-journée). 

Sur le SBF 120, Sodexo revoit à la hausse sa prévision de marge opérationnelle pour le premier semestre de l'exercice décalé 2020-2021 et décolle : +10,49%. 

SB (redaction@boursorama.fr)

Valeurs associées

Euronext Paris -0.84%
Euronext Paris +1.97%
Euronext Paris +3.32%
Euronext Paris +2.50%
Euronext Paris 0.00%

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • lequader
    09 janvier09:08

    La planche à billets tourné plein pot donc tout va bien..... Mais jusqu'à quand.....

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer