Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Une semaine sur les marchés : le récap du 23 au 27 novembre
Boursorama27/11/2020 à 19:05

(Crédits photo : Adobe Stock -  )

(Crédits photo : Adobe Stock - )

Lundi 23 novembre 

Le fait du jour

La Bourse de Paris s'est maintenue à flot portée par des poids lourds de l'indice CAC 40 avant de basculer dans le rouge quelques minutes avant la clôture. La perspective des premières vaccinations aux Etats-Unis dès le 11 décembre n'a pas suffi à l'indice qui termine la séance à -0,07% vers les 5492 points.

Les marchés américains sont soutenus par les avancées en matière de vaccin contre la Covid-19 et par la possible nomination de Janet Yellen, ancienne présidente de la FED, au poste de secrétaire du Trésor. Le Dow Jones progresse de 1,12% à 29.591 points, le S&P 500 de 0,56% à 3.577 points. La progression est néanmoins plus modeste pour le Nasdaq (+0,22% à 11.880 points).

Valeur en vue

La remontée des cours du pétrole soutient le titre de Total (+4,70%). Le Brent repasse en effet les 45 dollars le baril, une première depuis trois mois. Il faut dire que les cours sont soutenus par les progrès de la recherche vaccinale qui alimentent les espoirs de reprise économique, mais c'est surtout une information selon laquelle une installation pétrolière du géant Saudi Aramco qui aurait été touchée par les rebelles houthis an Arabie saoudite qui contribue au mouvement haussier.

Mardi 24 novembre

Le fait du jour

L'évolution de la situation politique aux Etats-unis, avec le feu vert de Donald Trump au lancement formel du processus de transition est saluée par les investisseurs. La nomination de Janet Yellen au poste de secrétaire au Trésor est particulièrement bien perçue. Le CAC 40 s'offre une belle séance avec une progression de 1,21% à 5558,42 points. 

Historique ! Le Dow Jones dépasse pour la première fois ce mardi la barre symbolique des 30.000 points à la clôture. Les investisseurs applaudissent le début de la transition politique aux Etats-Unis et les nouvelles données encourageantes sur des vaccins. L'indice progresse de 1,54% pour terminer à 30.046,24 points après avoir culminé à 30.116,51 points en séance. Pour rappel, en mars, il été passé sous les 19.000 points. 

Tesla (+6,43%), qui va intégrer le mois prochain l'indice S&P 500, poursuit son ascension, ce qui a permis au constructeur de véhicules électriques d'atteindre pour la première fois une valorisation boursière de plus de 500 milliards de dollars à la clôture.

Valeur en vue

La hausse du Brent offre à Total une nouvelle séance de hausse (+5,66%). Dans son sillage, les parapétrolières en profitent à l'instar de Vallourec (+23,13%). Le titre perd toujours plus de 70% depuis le début de l'année. 

Mercredi 25 novembre 

Le fait du jour

Après avoir flirté avec les 5.600 points en début de séance portée par les records de la veille du Dow Jones, la Bourse de Paris marque une pause faute de nouveau catalyseur. Le CAC 40 termine la séance en légère hausse (+0,23% à 5.571,29 points).

Au lendemain d'une séance historique, le Dow Jones achève cette séance en retrait de 0,58%, à 29.872,47 points, plombé par Salesforce (-5,37%), qui envisage, selon le Wall Street Journal, de racheter la messagerie d'entreprises Slack, dont l'action a bondi de près de 38%. L'indice S&P 500 a cédé 0,16%, à 3.629,65 points tandis que le Nasdaq est monté de 0,48% à 12.094,40 points.

Valeur(s) en vue

Sur le SBF 120, Plastic Omnium continue son ascension (plus forte hausse de l'indice à +7,05%) après avoir relevé ses prévisions pour le second semestre grâce à un marché automobile mieux orienté et aux mesures de réduction de coûts qui ont permis de limiter l'impact de la crise sur les résultats du groupe. Le groupe dit viser désormais une marge opérationnelle supérieure à 5% contre 4% annoncée auparavant.

A l'inverse, Elior est sanctionné après avoir fait part d'une baisse d'une perte de 483 millions d'euros lors de son exercice 2019/2020, en particulier dans la restauration d'entreprise, tant à l'international qu'en France.

Jeudi 26 novembre

Le fait du jour

En l'absence de nouveaux éléments pour animer la cote et en raison de la fermeture des marchés américains pour Thanksgiving, la Bourse de Paris recule de 0,08% à 5.566,79 points dans un volume d'échanges faible de 2,5 milliards d'euros échangés.

Valeur en vue

Les investisseurs plébiscitent le compartiment technologique. STMicro termine en tête du CAC 40 avec un gain de 1,78%.

Vendredi 27 novembre 

Le fait du jour

Nouvelle journée calme à la Bourse de Paris en raison d'une nouvelle séance écourtée aux Etats-Unis pour cause de Black Friday, qui lance le début des opérations commerciales des fêtes de fin d'année. Le CAC 40 termine sur une progression de 0,56% à 5598,18 points, et affiche sa quatrième semaine de hausse d'affilée. 

Valeur en vue 

L'annonce du gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, se disant favorable à une ouverture «prudente» de la distribution d'un dividende par les banques permet au secteur d'évoluer en hausse. Société Générale progresse de 0,80% après s'être offert la première place de l'indice de la matinée. 

SB (redaction@boursorama.fr)

Valeurs associées

Euronext Paris -1.98%
Euronext Paris -1.87%
Euronext Paris -3.09%
NASDAQ -2.23%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer