1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Une bulle spéculative se construit sur les actions
Le Revenu03/06/2017 à 16:18

La capitalisation totale des Bourses américaines rapportée au Produit intérieur brut du pays retrouve le sommet atteint en 1999 (©BofA Merrill Lynch).

Selon Michael Hartnett et Jared Woodard chez Bank of America Merrill Lynch, une bulle spéculative est en formation sur les Bourses mondiales. Elle devrait se poursuivre tant que les Banques centrales poursuivront leur politique monétaire expansionniste.   

 A 2.630 points sur le S&P 500, soit moins de 8% au-dessus du niveau actuel, la capitalisation boursière de l'Amérique rapportée à son Produit intérieur brut dépassera les excès atteints en 1999 et en 2007. Le sommet historique date de mars 1999, quand la capitalisation boursière des Etats-Unis à 27.200 milliards de dollars était montée à 143% du PIB (19.000 milliards). 

Les deux stratèges évoquent l'abondance des liquidités générée par les Banques centrales, ajoutée à la faiblesse du pétrole, du dollar et des taux d'intérêt, qui favorise les actifs à risque, poussant les investisseurs à la recherche de croissance et de rendement.

La valorisation relative des valeurs de croissance américaines par rapport aux valeurs décotées (« value ») a dépassé le sommet de la bulle de l'an 2000. Mais les experts de Bank of America Merrill Lynch soulignent les premières étapes d'une bulle d'excès.

Avant d'atteindre un pic irrationnel, les valeurs de technologie devraient encore accentuer leur avance, accentuant le ressentiment contre la Silicon Valley, qui concentre l'essentiel des

Lire la suite sur le revenu.com

14 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • floalain
    04 juin14:29

    Les PER en Europe restent pour l'instant très raisonnables par rapport aux EU. Nous n'en sommes qu'au début de la bulle spéculative qui continuera à se développer tant que les banques centrales laisseront couler le flot des liquidités mais après, le moindre choc sera le prétexte d'une correction majeur. Difficile de mettre un timing sur ce scénario comme d'habitude: c'est une question de flair et de stratégie d'investissement.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4351.49 -4.23%
1.11685 0.00%
1.892 +7.50%
25.1 -6.59%
32.25 -2.27%

Les Risques en Bourse

Fermer