Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Un nouveau cadre se dessine pour l' investissement responsable
information fournie par Newsmanagers22/06/2020 à 10:15

(NEWSManagers.com) - Nouvelle avancée pour les Principes pour l' investissement responsable (PRI). Après la décision d' exclure certains de ses membres trop peu engagés, l' entité qui promeut les PRI a publié lundi un rapport sur l' intégration des Objectifs de développement durable (ODD) des Nations unies dans un nouveau cadre de travail. Elle précise que 31% de ses signataires mentionnent déjà les ODD dans leur reporting, un nombre en croissance ces dernières années.

Le document est un préalable à la publication en janvier 2021 d' un nouveau cadre de reporting visant à identifier les résultats liés aux ODD. Les prochaines étapes pour les PRI consisteront à travailler avec les signataires qui cherchent à mettre en forme leurs résultats conformément aux 17 ODD, à soutenir le partage des meilleures pratiques et à dégager un consensus sur la manière de relever ces défis communs. Et avec 89.000 milliards de dollars d' actifs sous gestion, les 2.600 signataires des PRI peuvent jouer un rôle clé pour atteindre ces objectifs.

Le rapport insiste sur le fait que les investisseurs doivent prendre en considération les problématiques sociétales et environnementales à un niveau systémique dans le cadre de leurs stratégies d' investissement et, enfin, doivent adopter des actions collaboratives plus larges afin de contribuer à l' atteinte des ODD d' ici 2030.

" Avant même les incroyables chocs de marchés provoqués par la pandémie du Covid-19, le monde de l' investissement s' était engagé à prendre des mesures concrètes pour atteindre les objectifs de développement durable, a déclaré Fiona Reynolds, directrice générale des PRI. Avec la publication de ce rapport, les PRI continueront à soutenir ces signataires afin d' obtenir des résultats mutuellement bénéfiques pour les investisseurs et leurs principales parties prenantes. "

La Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (Cnuced) estime que l' atteinte des Objectifs de développement durables en 2030 nécessitera 5.000 à 7.000 milliards de dollars annuels de la part du secteur privé. Le rôle du système financier ne peut se réduire à y consacrer du nouveau capital. Il faudra que les investisseurs redirigent les fonds existants et s' assurent de la bonne gestion des entités dans lesquelles ils investissent.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.