Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Un dernier sondage publié mercredi soir redonne le "Brexit" vainqueur

Boursorama22/06/2016 à 19:14

Les derniers sondages montrent un effritement de l'avance du ''maintien'' dans l'UE dans les intentions de vote des Britanniques.

Le suspense perdure à la veille du référendum qui scellera le sort du Royaume-Uni au sein de l’UE. Les bookmakers comme les investisseurs restent largement convaincus que le "Brexit" n’aura pas lieu, et pourtant un dernier sondage publié mercredi en fin de séance à 17h30 redonne le "Brexit" vainqueur.

Chez les bookmakers, les prévisions se sont stabilisées depuis 48h. Le scénario du « maintien » du Royaume-Uni dans l’UE reste donné largement vainqueur, avec une probabilité quasi-invariable de 76% à quelques heures de l'ouverture du référendum.

Le même optimisme est de mise sur les marchés actions, qui poursuivent leur tendance haussière depuis le début de la semaine. En France, après son bond de +3,50% lundi, le CAC40 a encore gagné 0,61% mardi et 0,29% mercredi. De nombreux investisseurs se sont repositionnés à la hausse sur les marchés actions, considérant que le "Brexit" n’aura pas lieu après en avoir douté la semaine dernière.

La livre sterling s’est également raffermie, passant de 0,79 GBP pour 1 EUR en fin de semaine dernière à 0,77 GBP pour 1 EUR mercredi.

Douche froide

Pourtant, les investisseurs ont connu une douche froide en fin de séance. Un sondage Opinium publié à 17h30, soit juste avant la clôture des indices boursiers européens, redonne une avance au camp du ''Brexit'', avec 45% d'intentions de vote contre 44% pour le "maintien", et 11% d'indécis. Le sondage est particulièrement sérieux, ayant été réalisé sur un échantillon de 3.000 personnes, et donc considéré comme très représentatif de la population britannique. La publication a provoqué une chute en fin de séance de l'indice CAC40, qui gagnait plus de 1% à 17h30 avant de clôturer à +0,29% à 17h35.

Le camp du "maintien" était pourtant repassé largement en tête de certains sondages récents. Pour rappel, samedi soir, un sondage Survation pour le Mail on Sunday réalisé auprès d’un échantillon de 1.000 personnes donnait le « maintien » vainqueur avec 45% d’intentions de vote contre 42% pour le Brexit, et 13% d’indécis. La tendance était ainsi renversée par rapport au précédent sondage du même institut, publié seulement 3 jours plus tôt, avant l’assassinat de la député pro-européenne Jo Cox.

Lundi soir, la tendance s’était largement accentuée, avec un sondage ORB pour le Daily Telegraph donnant le « maintien » vainqueur avec 53% des intentions de vote contre 46% pour le « Brexit », et seulement 1% d’indécis. À noter que le sondage n’a été réalisé qu’auprès d’un échantillon de 800 personnes, laissant donc une marge d’erreur plus élevée sur les résultats obtenus.

Néanmoins, déjà mardi, les signaux d'une remontée du "Brexit" avaient pu être observés. Un sondage Survation pour le courtier IG, réalisé auprès de 1.000 personnes, redonnait les deux camps au coude-à-coude, avec 45% d’intentions de vote pour le « maintien » et 44% pour le « Brexit », avec 11% d’indécis.

À noter également que dimanche 19 juin, un sondage YouGov pour le Sunday Times redonnait le camp du « Brexit » vainqueur avec 44% d’intentions de vote contre 42% pour le « maintien », mais les sondages de YouGov, aux résultats très volatils d’une fois sur l’autre, sont considérés comme moins fiables que ceux réalisés par d’autres instituts de sondage.

D’après la moyenne des six derniers sondages réalisée par le site WhatUKThinks, éliminant les indécis, le camp du « maintien » ne compte toujours qu’une courte avance face au camp du « Brexit », à 51% d’intentions de vote contre 49%.

Les résultats définitifs seront connus dans la nuit de vendredi

La relative sérénité des bookmakers et des marchés peut surprendre dans ces conditions, mais le pari semble être pris que les actuels « indécis » des sondages se reporteront très majoritairement demain sur le choix du « statu quo » (en l’occurrence : un maintien dans l’UE), notamment après l’importante « contre-publicité » subie par le camp du « Brexit » suite aux événements du 16 juin.

La séance boursière de jeudi 23 juin s'annonce tendue bien que les résultats du vote ne pourront être connus que dans la nuit de jeudi à vendredi, et impacteront les marchés vendredi à l'ouverture.

Xavier Bargue (redaction@boursorama.fr)

Retrouvez tous les articles de la rédaction de Boursorama dans la rubrique dédiée.


Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.