Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

UE-La France déplore un assouplissement de la directive sur le droit d'auteur
Reuters30/09/2020 à 19:32

BRUXELLES, 30 septembre (Reuters) - La France a critiqué l'approche de la Commission européenne concernant l'application de la directive sur le droit d'auteur, estimant qu'elle pourrait permettre à des utilisateurs de continuer à publier du contenu protégé par la propriété intellectuelle sur les plates-formes en ligne des géants du numérique.

Le Parlement européen a adopté l'an dernier un texte pour réguler l'utilisation en ligne de contenus protégés afin d'assurer un équilibre entre les géants de l'internet et, en face d'eux, les éditeurs, médias et artistes, qui représentent des secteurs employant 11,7 millions de personnes et générant un chiffre d'affaires cumulé de 1.000 milliards de dollars.

Le texte, qui doit être transposé en droit national dans un délai de deux ans par tous les Etats membres, a fait l'objet de consultations publiques qui ont été prises en compte par la Commission européenne dans un document publié la semaine dernière.

Le point de discorde vient de l'application de l'article 17 de la directive qui oblige les plates-formes en ligne comme YouTube, le service vidéo de Google, filiale d'Alphabet

GOOGL.O , et Facebook FB.O à installer des filtres pour éviter que du contenu protégé ne soit illégalement partagé par les utilisateurs sur leurs sites.

L'approche recommandée par la Commission, qui prévoit des dérogations pour certains internautes, affaiblirait l'article 17 et les ayant droits, car, elle permettrait, selon la France, de garder en ligne des contenus publiés sans autorisation, peut-on lire dans le rapport soumis par Paris à l'exécutif européen et consulté par Reuters.

"Par la création de facto d'un nouveau champ d'application dont les dérogations ont été largement étendues (...) l'approche recommandée compromettrait radicalement l'efficacité de l'article 17", écrit la France.

(Foo Yun Chee; version française Claude Chendjou)

Valeurs associées

NASDAQ -1.70%
NASDAQ -2.41%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer