Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

UBS: Une provision de 900 millions de dollars pour rembourser les investisseurs des fonds Greensill
information fournie par Reuters 17/06/2024 à 12:36

Logo de la banque suisse UBS

Logo de la banque suisse UBS

UBS va enregistrer une provision d'environ 900 millions de dollars (840,15 millions d'euros) pour rembourser les investisseurs des fonds de Credit Suisse liés à la société britannique Greensill Capital, ce qui devrait leur permettre de récupérer 90% de ce qui leur est dû, a déclaré lundi la banque suisse.

Le groupe tente ainsi de résoudre les problèmes dont il a hérité lorsqu'il a racheté son concurrent en difficulté Credit Suisse en 2023.

Il s'agit notamment d'une perte de 1,6 milliard de francs suisses (1,8 milliard de dollars) due à la faillite de 10 milliards de fonds de financement liés à Greensill, un groupe spécialisé dans le financement de la chaîne d'approvisionnement, qui a déposé son bilan en 2021.

Egalement connues sous le nom d'affacturage inversé, ces opérations, présentées comme peu risquées, permettaient aux entreprises d'obtenir des liquidités auprès de banques et de fonds tels que Greensill Capital pour payer leurs fournisseurs.

UBS a déclaré que les Credit Suisse Supply Chain Finance Funds avaient fait une offre de rachat de parts ou d'actions du fonds à ses investisseurs.

"Les investisseurs du fonds qui choisissent d'accepter l'offre seront rachetés à 90% de la valeur nette d'inventaire déterminée le 25 février 2021, nette de tous les paiements effectués aux investisseurs du fonds depuis lors, par l'intermédiaire de compartiments nourriciers nouvellement établis", précise le groupe dans un communiqué.

"UBS AG s'attend à enregistrer une provision d'environ 0,9 milliard de dollars sur une base consolidée en rapport avec l'offre au deuxième trimestre de l'année 22024", a-t-elle déclaré dans un communiqué.

Ce montant sera prélevé sur les 4 milliard de dollars que la banque a mis de côté pour faire face à d'éventuels litiges et coûts réglementaires lorsqu'elle a racheté Credit Suisse.

La banque a déclaré que l'offre ne devrait pas avoir d'effet significatif sur ses résultats financiers ou son ratio de fonds propres CET1, une mesure de la solidité financière.

(Reportage Noele Illien, version française Diana Mandiá, édité par Blandine Hénault)

Valeurs associées

27,36 CHF Swiss EBS Stocks -0,87%

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.