Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Ubisoft : game over en 2019, cap sur 2020
information fournie par Le Revenu25/10/2019 à 17:15

Le titre Ubisoft perd désormais plus de 30% depuis le début de l'année. (© Ubisoft)

Le titre Ubisoft perd désormais plus de 30% depuis le début de l'année. (© Ubisoft)

L'action du géant français des jeux vidéo chute lourdement ce vendredi après que les dirigeants ont fortement réduit leurs ambitions pour l'exercice en cours. Faut-il en profiter ?

L’éditeur de jeux vidéo a fortement abaissé ses objectifs financiers pour son exercice fiscal courant jusqu’au 31 mars 2020.

Les dirigeants ne visent plus que 1,45 milliard d’euros de net bookings (réservations nettes, l’indicateur privilégié du secteur), contre 2,18 milliards auparavant.

Ils tablent aussi sur un résultat opérationnel compris entre 20 et 50 millions d’euros… contre 480 millions précédemment ! Ubisoft repousse aussi au-delà de mars prochain le lancement de trois jeux AAA (titres majeurs).

Du fait de ce report, la société dirigée par Yves Guillemot s’attend à réaliser 2,6 milliards d’euros de net bookings et 600 millions d’euros de résultat opérationnel durant son exercice 2020/2021.

Le titre chute

Le titre a chuté de 20% depuis que nous avons conseillé de le vendre le 11 octobre dernier. L’abaissement des objectifs 2019/2020 est spectaculaire. Il témoigne néanmoins de la lucidité des dirigeants : leur dernier jeu AAA, Ghost Recon Breakpoint, a été froidement accueilli par les joueurs, notamment à cause de problèmes techniques.

Ubisoft a donc sacrifié son exercice en cours pour se donner le temps de rendre irréprochables ses trois prochains blockbusters, auxquels s’ajouteront deux autres jeux majeurs l’an prochain.

Cette stratégie privilégiant le long terme nous

Valeurs associées

Euronext Paris +1.03%

Cette analyse a été élaborée par Le Revenu et diffusée par BOURSORAMA le 25/10/2019 à 17:15:39.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.