Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Trump reste banni de Facebook pour l'instant
Reuters05/05/2021 à 15:34

5 mai (Reuters) - Le comité de supervision de Facebook

FB.O a maintenu mercredi la suspension d'utilisation du réseau social imposée à l'ex-président américain Donald Trump tout en demandant que cette décision soit réévaluée.

Le comité estime que Facebook doit aboutir à "une réponse proportionnée" conforme aux règles en vigueur pour les autres utilisateurs du réseau social et précise que cette réévaluation doit aboutir dans un délai de six mois.

Facebook avait bloqué l'accès de Donald Trump à ses comptes Facebook et Instagram en arguant du risque de nouvelles violences après l'assaut lancé le 6 janvier contre le Capitole à Washington par des partisans de l'ex-président.

Le PDG du groupe, Mark Zuckerberg, avait alors jugé que "les risques liés au fait de permettre au président de continuer à utiliser notre service pendant cette période sont tout simplement trop grands".

Facebook avait ensuite transmis le dossier à son comité de supervision, alors fraîchement créé, qui regroupe des universitaires, des juristes et des défenseurs des droits humains.

(Elizabeth Culliford à New York, version française Marc Angrand)

Valeurs associées

NASDAQ -2.04%
NYSE +0.11%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer