Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

TF1 choisi par Bertelsmann pour racheter ses parts dans M6
Reuters17/05/2021 à 23:47

* L'allemand Bertelsmann avait mis en vente ses 48% dans M6

* TF1 désigné après des enchères, Niel et Vivendi sur les rangs

* Bouygues va régler €641 mlns et contrôler 30%,RTL conservera 16%

* Entre 250 à 350 millions d'euros de synergies espérées

* Bouclage fin 2022 si l'obstacle de la concurrence est franchi

(Actualisé avec précisions)

par Gwénaëlle Barzic et Tangi Salaün

PARIS, 17 mai (Reuters) - TF1 TFFP.PA a engagé des négociations exclusives en vue de prendre le contrôle de son rival M6 MMTP.PA en déboursant 641 millions d'euros pour acquérir l'essentiel des titres détenus par l'allemand Bertelsmann, une transaction qui va rebattre les cartes de l'audiovisuel français si elle franchit l'obstacle de la concurrence.

Aux termes de l'accord officialisé tard lundi, Bouygues

BOUY.PA , maison-mère du numéro un de la télévision privée en France, détiendra 30% d'un nouvel ensemble dont le résultat opérationnel combiné représenterait 461 millions d'euros pour un chiffre d'affaires de 3,4 milliards d'euros selon les chiffres de 2020.

L'allemand RTL RRTL.DE , filiale de Bertelsmann, conserverait quant à lui 16% de la nouvelle entité ainsi créée et serait lié par un pacte d'actionnaire à Bouygues, "actionnaire de contrôle exclusif", peut-on lire dans un communiqué commun des sociétés. Le solde sera coté en Bourse.

TF1 faisait figure depuis le début de favori en raison des synergies espérées d'un rapprochement avec son grand rival, que les nouveaux partenaires estiment entre 250 à 350 millions d'euros par an trois ans après la clôture de la transaction.

Outre M6, vaisseau amiral du groupe fondé en 1987, TF1 met également la main sur RTL, première radio privée française, mais également les chaînes W9, 6Ter ou encore Gulli.

"Ce projet de fusion est essentiel pour garantir l'indépendance à long terme de la création française de contenu et pour continuer à offrir des contenus locaux diversifiés et de qualité, dans l'intérêt du public", écrivent les sociétés dans le communiqué.

Bertelsmann, qui était à la recherche de repreneurs depuis fin 2020 pour ses 48% dans M6, poursuit ainsi son désengagement du marché français après avoir déjà conclu un accord de cession de Prisma Media avec Vivendi.

L'OBSTACLE DE LA CONCURRENCE

Le groupe allemand, dont la part dans la nouvelle entité lui permettra de capter une partie des synergies, a préféré l'offre de TF1 aux propositions qui lui avaient notamment été faites par Vivendi VIV.PA , l'entrepreneur des télécoms Xavier Niel ou encore Mediaset MS.MI .

La finalisation de la transaction, qui a été approuvée à l'unanimité par les conseils d'administration de TF1, Bouygues et RTL Group ainsi que le conseil de surveillance de M6, est visée d'ici la fin de 2022.

L'opération, qui prévoit la distribution d'un dividende extraordinaire de 1,50 euro aux actionnaires de M6, devra toutefois obtenir le feu vert des régulateurs et notamment de l'Autorité de la concurrence, un processus qui s'annonce délicat au vu de la part de marché que détiendront ensemble les deux groupes sur le marché de la publicité à la télévision.

Le président du directoire du groupe allemand, Thomas Rabe, avait d'ores et déjà indiqué fin mars que TF1 avait formulé la meilleure offre mais que celle-ci risquait de se heurter à des obstacles réglementaires.

Une consolidation de l'audiovisuel en Europe est cependant jugée nécessaire par de nombreux acteurs du secteur pour faire face à la concurrence exacerbée des plateformes de vidéos en ligne comme Netflix NFLX.O , Amazon prime AMZN.O ou Disney+

DIS.N aux moyens financiers sans commune mesure.

C'est l'actuel président du directoire de M6, Nicolas de Tavernost, 70 ans, qui a vocation à prendre la tête du nouvel ensemble tandis que l'actuel PDG de TF1, Gilles Pélisson, deviendrait directeur général adjoint de Bouygues "chargé des médias et du développement" à la réalisation du rapprochement.

RTL Group a pour conseil financier JPMorgan et White & Case pour conseil juridique. Bouygues a été conseillé par Rothschild, Darrois Villey Maillot Brochier et Vogel & Vogel et Flichy Grangé, tandis que M6 a été accompagné par Lazard, Bredin Prat, Allen & Overy, Arsene-Taxand et Deprez Guignot.

Valeurs associées

MIL -0.82%
Euronext Paris -0.42%
Euronext Paris +0.12%
TF1
Euronext Paris -0.53%
Euronext Paris +0.45%
XETRA +0.70%
NASDAQ +1.11%
NYSE +0.53%
NASDAQ +2.28%

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • paumont1
    18 mai06:21

    ça doit être ce que l'on appelle la pluralité de l'information.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer