Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

MARKS & SPENCER

280.50GBX
-0.28% 
valeur indicative 3.23 EUR

GB0031274896 MKS

LSE données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    280.90

  • clôture veille

    281.30

  • + haut

    281.80

  • + bas

    278.80

  • volume

    3 841 405

  • valorisation

    455 744 MGBX

  • capital échangé

    0.24%

  • dernier échange

    19.04.18 / 17:22:28

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    320.30

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter MARKS & SPENCER à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter MARKS & SPENCER à mes listes

    Fermer

Tesco poursuit sa descente aux enfers

Reuters23/10/2014 à 21:57

* Erreur comptable plus lourde que prévu * Performance commerciale en net repli en GB * La prévision annuelle est abandonnée * Le président va démissionner * L'action au plus bas depuis 11 ans (Avec décisions de Moody's et Fitch, cours de clôture, commentaire) par James Davey et Neil Maidment LONDRES, 23 octobre (Reuters) - Le président de Tesco TSCO.L , le numéro un britannique de la grande distribution, a annoncé sa démission jeudi après la publication d'un trou plus profond encore qu'attendu dans les comptes, qui oblige le groupe à renoncer à toute prévision de résultat. Premier employeur privé de Grande-Bretagne, Tesco, qui fut un temps une référence dans le secteur, a vu sa valeur boursière chuter de moitié depuis le début de cette année, la découverte de lourdes erreurs comptables étant venue s'ajouter à plusieurs avertissements sur les résultats. Son nouveau directeur général, Dave Lewis, en poste depuis sept semaines seulement, a expliqué jeudi qu'il ne pouvait plus présenter une prévision de bénéfice pour l'exercice en cours faute de connaître l'ampleur réelle des problèmes du groupe et de pouvoir évaluer le coût de son redressement. Confronté tout à la fois à l'augmentation de ses dettes, au creusement du déficit de son régime de retraite et à la détérioration de ses ventes sur le marché britannique, le numéro trois mondial du secteur dit étudier toutes les options possibles pour lever des capitaux frais. Moody's et Fitch Ratings ont annoncé avoir dégradé la note du groupe, la ramenant un échelon seulement au-dessus de la catégorie spéculative (junk). A la Bourse de Londres, l'action du groupe avait terminé auparavant en baisse de 6,56% à 171 pence après avoir touché son plus bas niveau depuis 11 ans. "Notre entreprise vit des temps difficiles", a dit Dave Lewis. "Les conditions d'activité sont dures et notre rentabilité opérationnelle est malmenée". "Le Royaume-Uni, le bilan, la confiance, la transparence et l'image de marque de l'entreprise sont les priorités pour l'instant." Le président, Richard Broadbent, mis en cause par de nombreux investisseurs pour la faiblesse de la gouvernance du groupe depuis trois ans, a expliqué qu'il démissionnerait une fois la nouvelle direction bien en place et son plan opérationnel lancé. INCERTITUDE Tesco avait annoncé le mois dernier qu'il avait surestimé son bénéfice semestriel de 250 millions de livres (317 millions d'euros) mais il a précisé jeudi que la surestimation était en réalité de 263 millions de livres. Outre une chute de 91% du bénéfice semestriel, le groupe a fait état d'une baisse de 5,5% de ses ventes sur le marché britannique hors carburants et TVA au deuxième trimestre, après un recul de 3,8% sur les trois premiers mois de l'exercice. L'enseigne est exposée depuis quelques années à une concurrence de plus en plus féroce et à des habitudes de consommation très inconstantes. La croissance organique négative de 5,5% en Grande-Bretagne faisait suite à une croissance négative de 3,8% au premier trimestre. L'erreur comptable qui a accentué les déboires du groupe s'explique par une mauvaise imputation des paiements liés aux accords passés avec les fournisseurs. L'affaire fait l'objet d'une enquête du régulateur financier britannique. Le directeur général a chargé le cabinet comptable Deloitte de vérifier les comptes, avec le concours du cabinet d'avocats Freshfields. Huit responsables, dont celui des activités britanniques, ont été mis à pied, un coup dur pour une entreprise qui doit se préparer, comme ses concurrentes, aux fêtes de fin d'année. "La surestimation du résultat commercial affectera nos résultats du second semestre", a dit le distributeur dans un communiqué. "Beaucoup d'incertitudes limitent la visibilité de la performance future; pour ce motif, nous ne fournissons pas de projections annuelles". L'endettement net, lui, a atteint 7,5 milliards de livres contre 7,0 milliards il y a un an. Quant au déficit du régime de retraites, il s'est creusé de 800 millions en six mois à 3,4 milliards. "Tesco a connu quelques années de difficultés et de déception, mais il est impossible de retrouver une période aussi dommageable pour la réputation de l'entreprise que le premier semestre (de l'exercice) 2015", a commenté Clive Black, analyste de Shore Capital. Prié de dire s'il envisageait de solliciter les actionnaires pour renflouer le bilan, Dave Lewis a répondu que toutes les options étaient à l'étude mais il a ajouté que les économies et les cessions d'actifs seraient privilégiées avant d'envisager une augmentation de capital. (Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand)

Valeurs associées

-0.25%
0.00%

Mes listes

valeur

dernier

var.

16.45 -0.90%
94.24 -0.38%
16.41 +1.17%
65 +0.05%
28.2 +0.71%
0.37 +3.36%
25.02 -0.24%
50.3 +1.21%
18.321 +1.35%
5.076 +1.40%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.