Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Technip Energies remporte un contrat de conseil en gestion de projet auprès d’Aramco
information fournie par AOF 05/07/2023 à 08:06

(AOF) - Technip Energies a été sélectionné par Aramco pour un contrat de conseil en management de projet (PMC) pour développer le plan directeur de Ras Al Khair, une nouvelle ville industrielle dans la province orientale de l'Arabie Saoudite. Dans le cadre de la Vision 2030 de l'Arabie Saoudite, pour laquelle Aramco est un partenaire stratégique, la ville est destinée à accueillir un ensemble sans précédent d'investissements dans des projets bas-carbone.

Le plan directeur comprendra diverses études, notamment sur l'utilisation optimale des terres, l'évaluation de la préparation du site, l'évaluation du terminal d'exportation, l'évaluation de l'environnement de base, l'évaluation de l'approvisionnement en hydrocarbures, l'engagement de tierces parties, la constructibilité de la zone et le centre de modularisation.

Ces études détermineront la portée et le plan d'exécution du programme pour toutes les infrastructures civiles, maritimes, de télécommunication et industrielles qui soutiendront les projets industriels existants prévus par les principaux locataires.

En outre, le contrat comprend un certain nombre d'études PMC pour l'exécution du programme de transformation de produits liquides en produits chimiques, une initiative ambitieuse du Royaume visant à transformer une partie importante de sa production de pétrole et de gaz en produits chimiques à haute valeur ajoutée.

Ce programme concerne tous les principaux hubs d'Aramco, ainsi que le nouveau développement de la région de Ras Al Khair.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Points-clés

- Leader mondial de l’ingenierie du Gaz naturel liquéfié, l’hydrogène et l’éthylène, créé en février 2021 par cession de TechnipFMC,et investi dans la transition énergétique ;

- Chiffre d’affaires de 5,4 Mds€ réparti en 2 pôles : la livraison de projets pour 44 % et les offres de produits, services et technologies ;

- Modèle d’affaires hybride, avec deux segments complémentaires à cycles long et courts, fondé sur 4 piliers : GNL, décarbonation, chimie durable et solutions énergétiques sans carbone ;

- Capital ouvert mais bloqué (HAL Invest, holding de la famille Van der Vorm pour + 10 %, BPI France pour 10 % et TechnipFMC 7 %), Joseph Rinaldi présidant le conseil d’administration de 9 membres, Arnaud Pieton étant directeur général ;

- Bilan solide avec 1,7 Md€ de capitaux propres et 4,5 Mds€ de liquidités.

Enjeux

- Stratégie de croissance rentable à moyen terme

- livraison de projets : revenus de 5, 6 à 6, Mds€, marge opérationnelle de 6,5 – 7,5 %

- produits, services et technologies : revenus de 2 Mds€, marge opérationnelle de 10 % ;

- Stratégie d’innovation dédiée à 100 % à la transition énergétique via la décarbonation et les projets zéro carbone -BleH2 by T.EN (solutions à la production d’hydrogène), ammoniac bleu, flotteurs éoliens d’Inocean, carburants durables pour l’aviation :

- dotée d’un portefeuille de brevets (+ 3000) en forte croissance,

- fondée sur l’incubation, le développement de technologies de rupture et les partenariats de R&D-MIT, CEA, IPI… ;

- Stratégie environnementale visant la neutralité carbone de la production pour 2030 ;

- net zéro d'ici 2050 pour les émissions indirectes des clients et des fournisseurs,

- mesure des émissions évitées chez less clients ;

- Retombées de la société commune créée avec NIPGAS et des partenariats avec Petronas et Svante -capture du carbone- et avec TotalEnergies -solutions bas carbone ;

- Bonne visibilité avec 3,4 Mds€ de prises de commandes soit un carnet de commandes à 12,8 Mds€.

Défis

- Réduction de la sensibilité à la conjoncture du secteur du gaz ;

- Impact de la guerre Russie-Ukraine : 1,4 Md de commandes pour 2022, 854 M€ pour 2024 et 1,6 Md€ pour 2025, soit 23 % du carnet de commandes ;

- Après une hausse de 10 % des revenus, objectifs 2023 : revenus de 5, 7 à 6,2 Mds€, hors activités russes et marge opérationnelle de 6,7 à 7,2 % ;

- Dividende 2022 de 0,52 €, soit une hausse de 16 %taux de 32 %.

En savoir plus sur le secteur "pétrole et parapétrolier"

Le biogaz pour verdir les activités

Obtenu grâce à la décomposition des déchets, il entre dans la catégorie des énergies vertes. Il s'inscrit dans la stratégie de nombreux pays, notamment en Europe, de réduire leur dépendance aux importations d'hydrocarbures. Les groupes pétroliers ont de fortes ambitions dans le domaine, comme le révèlent deux opérations récentes. Le britannique BP a repris l'américain Archaea Energy pour 4,1 milliards de dollars. Puis, l'anglo-néerlandais, Shell, a annoncé l'acquisition du danois Nature Energy pour 2 milliards de dollars. Ces opérations affichent des niveaux de valorisation élevés, soulignant le fort potentiel du secteur. TotalEnergies avait déjà pris, en 2018, une participation dans l'américain Clean Energy Fuels Corp, dont il détient aujourd'hui 19%. Il s'est récemment allié avec Veolia pour valoriser le biométhane issu des installations de traitement des déchets.

Valeurs associées

20.48 EUR Euronext Paris -1.73%

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.