Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

LAFARGEHOLCIM N

45.64EUR
-1.13% 
Ouverture théorique 45.64
indice de référence CAC 40

CH0012214059 LHN

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    45.99

  • clôture veille

    46.16

  • + haut

    46.22

  • + bas

    45.56

  • volume

    193 213

  • valorisation

    27 699 MEUR

  • capital échangé

    0.03%

  • dernier échange

    24.04.18 / 17:35:19

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    41.99

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    49.29

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter LAFARGEHOLCIM N à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter LAFARGEHOLCIM N à mes listes

    Fermer

Syrie: Trois ex-dirigeants de Lafarge en garde à vue

Reuters06/12/2017 à 13:06

TROIS EX-DIRIGEANTS DE LAFARGE EN GARDE À VUE

PARIS (Reuters) - Trois anciens dirigeants de Lafarge, dont l'ancien PDG Bruno Lafont et l'ex-directeur général de LafargeHolcim Eric Olsen, ont été placés mercredi en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur la cimenterie de Jalabiya, en Syrie, a-t-on appris de source judiciaire.

Le troisième homme est l'ancien directeur général adjoint opérations de Lafarge, Christian Herrault.

Tous trois sont entendus par les enquêteurs de la douane judiciaire, précise-t-on de même source.

Un porte-parole de LafargeHolcim a déclaré à Reuters que le groupe coopérait pleinement avec la justice française mais qu'il ne faisait pas de commentaire sur une enquête en cours.

"Sur la base des informations disponibles aujourd'hui, il n'existe pas d'indication selon laquelle les allégations portées sont susceptibles d'avoir un impact financier négatif" pour le groupe, a-t-il ajouté.

Deux anciens cadres de Lafarge et un responsable de la sécurité du groupe ont déjà été mis en examen vendredi dernier dans ce dossier.

L'enquête porte sur les conditions dans lesquelles le groupe français, absorbé en 2015 par le Suisse Holcim pour former le géant du ciment LafargeHolcim, a maintenu en 2013-2014 ses activités en Syrie dans une zone de conflit, tenue notamment par l'organisation de l'Etat islamique (Daech).

Une enquête interne a confirmé que de l'argent avait été versé à des groupes armés. La filiale syrienne de Lafarge LCS est également soupçonnée d'avoir utilisé du pétrole provenant de territoires contrôlés par Daech.

Les anciens directeurs de LCS Bruno Pescheux. et Frédéric Jolibois, ont été mis en examen pour financement du terrorisme, mise en danger d'autrui et violation de la réglementation relative aux relations financières avec l'étranger.

Jean-Claude Veillard, responsable de la sécurité du groupe, et toujours salarié de LafargeHolcim, a été mis en examen pour financement du terrorisme et mise en danger d'autrui.

Tous trois ont été placés sous contrôle judiciaire.

LafargeHolcim a déclaré en septembre condamner "avec la plus grande fermeté les erreurs inacceptables commises en Syrie".

Des organisations non gouvernementales, parties civiles dans ce dossier, souhaitent également faire la lumière sur ce que savait le gouvernement français de l'époque sur les activités de Lafarge en Syrie.

La cimenterie de Jalabiya a été mise en service en mai 2010, juste avant que la situation en Syrie ne se détériore et place l'usine et son personnel dans une situation difficile en matière de sécurité. Le site a été évacué en septembre 2014.

Selon des sources au fait de ce dossier, elle sert maintenant de base aux forces spéciales américaines en Syrie.

(Emmanuel Jarry, avec Oliver Hirt à Zurich, édité par Yves Clarisse)

Valeurs associées


Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.