Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Stellantis: la 2e tranche du programme de rachat d'actions pourra aller jusqu'à 1 milliard d'euros
information fournie par AOF 23/05/2024 à 16:59

(AOF) - Stellantis (-0,15% à 20,36 euros) a dévoilé un accord de rachat d’actions avec une société d’investissement qui réalisera ses décisions d’achat de manière indépendante du groupe. Cet accord concerne la deuxième tranche de son programme de rachat d’un montant maximum de 3 milliards d’euros annoncé mi-février : elle débutera le 23 mai 2024 et se terminera au plus tard le 30 août 2024. L'accord conclu couvrira un montant maximum de 1 milliard d’euros.

Stellantis envisage d'annuler les actions ordinaires acquises dans le cadre de son programme de rachat d'actions à l'exception d'une partie pouvant atteindre jusqu'à 0,5 milliard d'euros qui seront utilisées pour la rémunération basée sur les plans d'actions et les plans d'achat d'actions pour les employés. Cela devrait permettre de "soutenir les bénéfices d'un élargissement et d'un renforcement de la culture d'actionnariat de nos équipes, tout en évitant la dilution des actionnaires existants", détaille le constructeur.

Stellantis précise que le programme de rachat d'actions ordinaires sera mis en œuvre sur la base de l'autorisation accordée par l'assemblée générale des actionnaires du 16 avril 2024, qui pourra être renouvelée ou étendue, jusqu'à un maximum de 10 % du capital social de la société. Le prix d'achat par action ordinaire ne dépassera pas un montant égal à 110 % du prix de marché des actions sur le NYSE, Euronext Milan ou Euronext Paris, selon le cas.

À ce jour, l'autorisation restante est d'environ 297 millions d'actions et Stellantis détient en compte propre un total de 172,49 millions d'actions ordinaires équivalent à 4,28 % du capital émis incluant les actions ordinaires et les actions spéciales avec droit de vote

AOF - EN SAVOIR PLUS

En savoir plus sur le secteur "Constructeurs automobiles"

Un marché français en forme

Le marché automobile français a enregistré son dixième mois consécutif de croissance en octobre 2023 avec 152383 immatriculations de véhicules particuliers neufs (+22% sur un an). Il a progressé de 16,49 % sur les 10 premiers mois de 2023, avec 1,44 million d'immatriculations, quasiment autant qu'en 2022 (1,52 million) mais bien moins que le niveau de 2019 (2,2 millions). Toutefois les indicateurs prévisionnels ne sont pas bons car les nouvelles commandes se sont repliées de 13 % à fin septembre 2023. Le ralentissement des commandes s'expliquerait par l'inflation, la hausse des taux d'intérêt, et une gestion plus prudente de leur trésorerie par les entreprises (la moitié du marché). Si Stellantis (Peugeot, Citroën, Fiat, Opel, Jeep) reste le leader du marché français, avec une part de marché supérieure à 28%, le groupe Renault (Renault, Dacia, Alpine) a bénéficié de belles performances en octobre 2023, avec près de 31% de nouvelles immatriculations supplémentaires sur un an. Le groupe français représente 24,6 % du marché des voitures de particuliers.

Valeurs associées

19,44 EUR Euronext Paris +0,34%

1 commentaire

  • 01 juin 08:37

    Avant de racheter leurs actions ils feraient mieux de réparer les c3 et rapidement....


Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.