Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Statistiques de la semaine : les marchés rassurés

Boursorama24/10/2014 à 19:05

Cette semaine, les investisseurs suivront avec attention le discours de Janet Yellen, présidente de la Fed.

Retour sur une semaine dont les investisseurs attendaient beaucoup après les inquiétudes de la semaine précédente.

Les faibles prévisions de la croissance mondiale et la contraction de l'industrie allemande avaient provoqué la semaine dernière une brève panique des marchés d'actions. Sans forcément rassurer les marchés sur les statistiques macroéconomiques à long terme, quelques chiffres ont néanmoins permis de relativiser les inquiétudes.

Europe : PIB du Royaume-Uni, industrie et chômage

Le PIB du Royaume-Uni au T3 2014, principal indicateur attendu en Europe cette semaine, a légèrement déçu le marché vendredi matin. La croissance britannique perd progressivement de son élan, tout en restant l'une des plus dynamiques d'Europe : +0,7% au T3 après un T2 à +0,9%. Rien de très inquiétant toutefois, alors que le pays devrait connaître une croissance cumulée de 3% en 2014.

L'enquête trimestrielle de l'INSEE sur l'industrie française, parue jeudi avant l'ouverture de la bourse, n'a pas fait réagir les marchés. Aucune surprise n'a été révélée alors que l'économie reste au point mort. En résumé, l'INSEE a noté au sujet de la France : « Au troisième trimestre 2014, la demande globale adressée à l'industrie manufacturière, comme la demande étrangère, a baissé. Pour les trois prochains mois, les industriels anticipent une stabilité de la demande globale et une nouvelle baisse de la demande étrangère ».

Du côté du chômage européen, l'Espagne a  quelque peu rassuré les marchés jeudi. Le chômage espagnol est revenu à 23,67% de la population active au T3 2014, alors qu'il était encore à 24,47% au T2. L'Espagne s'éloigne ainsi progressivement de son pic à 26,94% atteint au T1 2013 mais reste le second pays européen dont le marché de l'emploi est aussi sinistré. Quant au chômage français pour le mois de septembre, la statistique sera publiée vendredi à 18h après la clôture des marchés.

Etats-Unis : immobilier et chômage

Outre-Atlantique, les ventes de logements anciens aux Etats-Unis sont ressorties en hausse de 2,4% mardi, un chiffre légèrement supérieur aux prévisions. Le chiffre des ventes de logements neufs, paru vendredi, a également légèrement dépassé les attentes des analystes.

L'indicateur hebdomadaire des inscriptions au chômage, qui a été publié jeudi à 14h30, a également été meilleur qu'attendu. Alors que 285.000 nouveaux inscrits étaient attendus, c'est finalement le chiffre de 266.000 qui a été annoncé.

Résultats d'entreprises

Du côté des publications de résultats, des craintes s'étaient cristallisées en début de semaine sur Gemalto (compartiment A). Les résultats du groupe d'électronique risquaient d'être pénalisés par les innovations d'Apple, notamment en termes de cartes à puce. Si l'action dévissait de plus de 10% lundi en prévision de ce risque, elle s'est en revanche reprise de 3,6% jeudi lors de la publication des résultats qui ont plutôt rassuré les investisseurs.

Les résultats de Technicolor (compartiment A), publiés jeudi, étaient conformes aux attentes du marché qui ne s'est pas emballé. La volatilité du titre est néanmoins restée très élevée cette semaine alors que l'action s'était contractée de plus de 20% entre le début du mois et la séance de lundi.

À suivre la semaine prochaine

La semaine prochaine sera également chargée en événements et statistiques. Une réunion de la Fed est attendue mercredi. La journée de jeudi sera quant à elle chargée en statistiques, notamment pour l'Allemagne (chômage), l'Espagne (PIB T3) et les Etats-Unis (PIB T3). La journée de jeudi verra également la publication de l'indice de confiance des ménages et de l'industrie pour l'ensemble des Etats européens.

Vous pouvez consulter le calendrier complet des statistiques et résultats de la semaine sur le site Boursorama.

Xavier Bargue

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.