Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

SocGen fait mieux qu'attendu au 4e trimestre malgré un recul dans le trading
Reuters10/02/2021 à 09:06

SOCGEN FAIT MIEUX QU'ATTENDU AU 4E TRIMESTRE MALGRÉ UN RECUL DANS LE TRADING

SOCGEN FAIT MIEUX QU'ATTENDU AU 4E TRIMESTRE MALGRÉ UN RECUL DANS LE TRADING

PARIS (Reuters) - Société générale a publié mercredi un bénéfice trimestriel en baisse mais les provisions liées à la crise du coronavirus ont pesé moins qu'attendu sur ses profits, compensant ainsi des performances en repli dans le trading.

La troisième banque cotée française a réalisé sur la période octobre-décembre 2020 un bénéfice net part du groupe de 470 millions d'euros, en baisse de 28,1% par rapport à la période correspondante de 2019.

Son produit net bancaire (PNB) trimestriel a reculé parallèlement de 6,0% à 5,838 milliards d'euros.

Le coût net du risque ressort à 689 millions d'euros au quatrième trimestre, contre 518 millions sur juillet-septembre et 371 millions sur octobre-décembre 2019. Les analystes financiers prévoyaient un coût du risque de 993 millions d'euros selon les estimations IBES de Refinitiv.

Le détail des résultats du quatrième trimestre montre aussi un repli des revenus des activités de marchés: ceux du trading d'actions ont diminué de 7% sur un an à 593 millions d'euros, tandis que ceux des activités de taux fixes et de devises (FIC) baissaient de 16% à 414 millions.

Ce repli tranche avec les performances affichées ces dernières semaines par les grandes banques de Wall Street aux Etats-Unis comme par BNP Paribas, dont les revenus ont progressé de 22% dans la branche taux fixes, devises et matières premières (FICC) tandis qu'ils reculaient de 4,5% dans les actions.

Sur l'ensemble de 2020, Société générale affiche une perte nette part du groupe de 258 millions d'euros mais un bénéfice hors éléments exceptionnels de 1,435 milliard. Le PNB annuel, lui, a diminué de 10,4% à 22,1 milliards d'euros et les coûts ont été réduits de 5,7% à 16,7 milliards.

Le coût du risque a atteint 3,306 milliards sur l'ensemble de l'année, soit 2,6 fois plus qu'en 2019, ce qui représente 64 points de base des encours de crédits.

Pour 2021, Société générale prévoit une légère croissance des revenus ainsi qu'une diminution du coût du risque et confirme son objectif d'un taux de distribution de 50% du résultat net part du groupe sous-jacent.

Le groupe proposera à l'assemblée générale au printemps le paiement d'un dividende de 0,55 euro par action en numéraire puis prévoit pour la fin de l'année un plan de rachat d'actions d'un montant équivalent à celui consacré au dividende, soit environ 470 millions d'euros.

Société générale affiche un ratio de solvabilité "Common Equity Tier 1" (CET1) de 13,4% à fin décembre, supérieur de près de 440 points de base à l'exigence fixée par la Banque centrale européenne (BCE). Le groupe s'est fixé pour objectif de conserver un ratio CET1 supérieur de 200 points au niveau réglementaire.

(Marc Angrand et Matthieu Protard, édité par Blandine Hénault)

Valeurs associées

Euronext Paris -4.57%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer