Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Shell acquiert un développeur français spécialisé dans les projets éoliens flottants (Dietswell)
AlphaValue08/11/2019 à 08:03

Shell acquiert un développeur français spécialisé dans les projets éoliens flottants

SIGNIFICANT NEWS

Shell fait l'acquisition du développeur français spécialisé dans l'éolien flottant Eolfi. La major pétrolière anglo-néerlandaise, qui souhaite se placer du "bon côté de l'histoire", augmente ses investissements dans les énergies renouvelables. Avoir un tel acteur engagé désormais en France est une bonne nouvelle pour la chaîne d'approvisionnement dans le pays. Répondant à l'ambition du groupe de réduire de moitié son empreinte carbone nette d'ici 2050, cette acquisition est une preuve supplémentaire du potentiel de l'éolien flottant du point de vue de la transition énergétique.

ACTUALITÉ

Shell poursuit ses efforts en matière de transition énergétique avec l'acquisition d'Eolfi. La major nourrit de fortes ambitions dans les énergies renouvelables, s'étant fixée pour objectif de réduire de moitié son empreinte carbone nette (NCF) d'ici 2050. La NCF correspond au volume de CO2 émis rapporté à la quantité d'énergie vendue. Bien que relative (les émissions absolues de CO2 pourraient augmenter dans le cadre de ce régime), la NCF tient compte des émissions scope 3. Si ces dernières sont celles indirectes (émises par les utilisateurs finaux), elles englobent la grande majorité du secteur pétrolier et gazier (soit le CO2 émis par les produits pétroliers raffinés). Shell doit choisir entre réduire progressivement ses activités pétrolières et gazières (pour diminuer ses émissions de CO2) et investir dans les énergies renouvelables (afin d'augmenter la quantité d'énergie vendue). Il est vital, selon nous, de comprendre cette logique dans la mesure car Shell ne devrait pas réduire ses activités (lucratives) dans le pétrole et le gaz. Ainsi, les énergies renouvelables sont un moyen parfait de poursuivre cette stratégie. Le groupe prévoit d'investir de 2md€ à 3md€ par an dans sa division Energies nouvelles d'ici 2025 avec le désir de devenir la plus grande compagnie d'électricité au monde.

Cela implique de soutenir les investissements dans l'éolien flottant que les majors pétrolières et gazières semblent privilégier. Outre Shell, Equinor, BP, Eni et Total s'engagent également dans le secteur. L'AIE a récemment estimé que les capacités mondiales dans l'éolien flottant pourraient être multipliées par 15 d'ici 2040. L'Europe joue un rôle majeur dans le développement de ce type de parcs susceptible de devenir la plus grande source d'énergie de la région. En France, cette évolution est une bonne nouvelle pour la chaîne d'approvisionnement nationale. Shell y voit "des opportunités de développement de l'éolien en mer". L'acquisition d'Eolfi apportera une expertise dans la technologie, soutenue par les ambitions affichées de Shell. Eolfi et ses partenaires développent un projet pilote d'éolien flottant en France (trois turbines) dont la mise en service est prévue pour 2022, au large de la Bretagne (Groix et Belle-Île). Les flotteurs sont semi-submersibles et conçus par Naval Energies. Les éoliennes ont une capacité de 9,5 MW et sont fabriquées par MHI Vestas.

Valeurs associées

Euronext Paris -2.63%

Cette analyse a été élaborée par AlphaValue et diffusée par BOURSORAMA le 08/11/2019 à 08:03:15.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4885.13 -0.98%
3.56 -1.39%
13.302 -1.29%
33.045 -2.35%
2.391 -0.08%

Les Risques en Bourse

Fermer