Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Selon une étude, l'UE doit investir 300 milliards d'euros pour le déploiement de la 5G
Reuters25/03/2021 à 07:15

BRUXELLES, 25 mars (Reuters) - L'Union européenne (UE) doit investir 300 milliards d'euros dans ses infrastructures de télécommunications d'ici 2025 si elle veut déployer la 5G dans les 27 états membres, selon un rapport publié jeudi.

L'étude, menée par la société de conseil BCG et commandée par le lobby des grands opérateurs historiques européens ETNO, est publiée alors que l'UE espère que la 5G lui permettra de sortir de la récession provoquée par la pandémie de COVID-19 et de devenir l'un des leaders sur le marché des objets connectés.

Mais les opérateurs de télécommunications européens hésitent à investir dans les réseaux 5G en raison de l'importance des dépenses à consentir.

Ils affirment que les règles antitrust strictes de l'UE ont entravé les projets de fusion qui auraient permis de prendre en charge ces dépenses.

"Cent cinquante milliards d'euros sont encore nécessaires pour un déploiement de la 5G en Europe, et il faudra cent cinquante milliards d'euros de plus pour terminer la mise à niveau des infrastructures", explique le rapport.

Les retards dans l'attribution des fréquences 5G imputables à la pandémie de coronavirus ont aussi déçu les acteurs du secteur.

L'étude propose plusieurs mesures que les gouvernements et les autorités de régulation pourraient mettre en place pour stimuler le secteur des télécommunications.

Le développement de nouveaux modèles de propriété, l'assouplissement des règles pour permettre aux fournisseurs de coopérer ou la monétisation du trafic de données sont certaines des propositions avancées par l'étude.

(Foo Yun Chee; version française Camille Raynaud)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer