Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

SCOR restreint la couverture des projets pétroliers pour réduire les émissions
information fournie par Reuters18/05/2022 à 18:05

SCOR RESTREINT LA COUVERTURE DES PROJETS PÉTROLIERS POUR RÉDUIRE LES ÉMISSIONS

SCOR RESTREINT LA COUVERTURE DES PROJETS PÉTROLIERS POUR RÉDUIRE LES ÉMISSIONS

par Simon Jessop et Tassilo Hummel

LONDRES (Reuters) - SCOR, quatrième principal réassureur mondial, a annoncé mercredi qu'il allait cesser de couvrir les nouveaux projets de champs pétroliers à compter de 2023, à moins que la compagnie concernée ne dispose d'un plan acceptable pour parvenir à la neutralité carbone d'ici 2050.

Le groupe français imite ainsi d'autres grandes firmes du secteur en adoptant une politique plus stricte pour les contrats d'assurance des secteurs pétrolier et gazier, principaux vecteurs d'émissions de gaz à effet de serre.

Alors que les scientifiques préviennent qu'il faut agir vite pour lutter contre le changement climatique, l'Agence internationale de l'énergie (AIE) a déclaré l'an dernier dans un rapport que l'expansion des industries pétrolière et gazière devait cesser pour permettre de limiter le réchauffement climatique à 1,5 degré au-dessus des niveaux pré-industriels.

Dans un communiqué accompagnant les résultats de l'assemblée générale annuelle des actionnaires, SCOR a indiqué avoir pour ambition de doubler d'ici 2025 la couverture liée aux énergies bas carbone.

L'objectif de la neutralité carbone "n'est atteignable qu'au moyen d'une combinaison de mesures d'atténuation du changement climatique et d'adaptation aux nouvelles conditions, avec le soutien d'un engagement fort auprès de ses clients et de ses partenaires, et une approche active en matière de transition", a dit le groupe.

SCOR a toutefois été accusé par des associations environnementales de ne pas aller assez loin dans ses mesures, jugées insuffisantes pour permettre au groupe français de rattraper complètement son retard par rapport à d'autres assureurs, dont Allianz qui a dévoilé le mois dernier des mesures plus radicales.

"SCOR ne fait même pas la moitié du chemin en ignorant totalement le gaz et en autorisant des exceptions à sa décision de ne plus assurer de nouveaux champs pétroliers", a déclaré Ariel Le Bourdonnec, chargé de campagne assurances et climat à Reclaim France.

Répondant à ces critiques, un porte-parole de SCOR a rappelé que l'entreprise s'était engagée à soutenir les besoins de l'économie pendant cette période de transition, "en combinant pragmatisme et ambition".

"Modifier une stratégie de souscription est un processus qui demande une analyse en profondeur en amont et prend du temps", a-t-il ajouté.

(Reportage Simon Jessop; version française Jean Terzian, édité par Jean-Michel Bélot)

Valeurs associées

Euronext Paris 0.00%
XETRA +1.23%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.