1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Ryad va lancer en 2020 un appel d'offres pour 2 réacteurs nucléaires-sces
Reuters04/04/2019 à 15:57

    par Sylvia Westall, Rania El Gamal et Stephen Kalin
    DUBAI/RYAD, 4 avril (Reuters) - L'Arabie saoudite lancera en
2020 un appel d'offres pour la construction de deux réacteurs
nucléaires et elle discute déjà de ce projet avec plusieurs
pays, dont la France, a-t-on appris jeudi de sources proches du
dossier.
    Premier exportateur mondial de pétrole, le royaume saoudien
cherche à diversifier ses sources d'énergie afin de mettre
davantage de brut sur le marché mondial.
    Ce projet est surveillé de près par les Etats-Unis qui
redoutent que la construction d'infrastructures nucléaires
civiles soit un premier pas en direction du développement d'un
programme nucléaire militaire.
    Les autorités saoudiennes se défendent de vouloir se doter
de l'arme atomique, même si elles ont prévenu qu'elles se
pencheraient sur la question si l'Iran développait la sienne.
    Parmi les candidats susceptibles fournir des réacteurs, pour
un montant évalué à plusieurs milliards de dollars, figurent les
Etats-Unis, la Russie, la Corée du Sud, la Chine et la France.
    Le projet n'est pas récent puisque les autorités saoudiennes
avaient dans un premier temps dit vouloir sélectionner un
fournisseur fin 2018, avant de repousser le projet à 2019, puis
à 2020.
    Selon deux sources, la lenteur du projet s'explique par la
volonté des Saoudiens de discuter avec l'ensemble des
fournisseurs potentiels au lieu d'en réduire la liste.
    Le scandale provoqué par l'assassinat du journaliste
saoudien Jamal Khashoggi au consulat d'Arabie saoudite à
Istanbul en octobre dernier a aussi contraint Ryad à revoir ses
ambitions à la baisse, a dit une source.

 (Sylvia Westall, Rania El Gamal et Stephen Kalin, avec Geert De
Clercq à Paris, Nicolas Delame pour le service français, édité
par Tangi Salaün)
 

Valeurs associées

EDF
Euronext Paris -0.63%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

5552.34 +0.03%
1.12755 0.00%
16.61 -2.64%
62.74 +0.24%
22.37 -1.52%

Les Risques en Bourse

Fermer