1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Roundup-Un jury US accorde $81 mlns de dommages à un plaignant
Reuters27/03/2019 à 23:20

 (Actualisé avec des précisions)
    SAN FRANCISCO, 27 mars (Reuters) - Les jurés du tribunal
fédéral de San Francisco ont accordé 80,9 millions de dollars
(72 millions d'euros) de dommages et intérêts à un plaignant qui
affirmait que le Roundup, l'herbicide à base de glyphosate de
Monsanto, filiale de Bayer  BAYGn.DE , était la cause de son
cancer.
    Pour le jury californien, le groupe chimique allemand est
responsable du lymphome non hodgkinien d'Edwin Hardeman. Il juge
que le Roundup est un produit mal conçu, que Monsanto a négligé
de prévenir les usagers de son risque cancérigène et que la
société a agi de manière négligente.
    Le Roundup fait l'objet de 11.200 actions en justice aux
Etats-Unis et Bayer a annoncé qu'il ferait appel de cette
décision qu'il juge une nouvelle fois décevante.
    Ce même tribunal avait déclaré le 19 mars que le Roundup
était un "facteur significatif" dans le déclenchement du cancer
d'Edwin Hardeman, décision qui a fait chuter l'action Bayer de
plus de 12%.
    Le plaignant a commencé à utiliser du Roundup dans les
années 80 dans sa propriété et a pulvérisé de "grandes
quantités" de ce produit pendant de nombreuses années, selon des
documents judiciaires. On lui a diagnostiqué un lymphome non
hodgkinien, un cancer du système lymphatique, en février 2015 et
il a engagé une action en justice un an plus tard.  
    Bayer conteste toutes les allégations selon lesquelles le
Roundup ou le glyphosate pourraient causer le cancer, affirmant
que pendant des décennies, des études indépendantes ont montré
que le désherbant le plus largement utilisé au monde était sans
danger pour l'homme.
    Le groupe allemand, qui a racheté Monsanto pour 62,5
milliards de dollars, note aussi que les régulateurs à travers
le monde ont autorisé le produit.
    En août dernier, un jury californien avait considéré que le
Roundup était à l'origine du cancer développé par Dewayne
Johnson et avait condamné la filiale américaine de Bayer à lui
verser 289 millions de dollars (253 millions d'euros). Depuis,
les dommages-intérêts ont été ramenés à 78 millions de dollars.
    

 (Alexandria Sage
Wilfrid Exbrayat pour le service français)
 

Valeurs associées

XETRA -0.05%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer