Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Rothschild & Co ne souhaite toujours pas de représentants de son cousin Edmond de Rothschild à son conseil
information fournie par Newsmanagers11/05/2018 à 12:00

(NEWSManagers.com) -

La société Edmond de Rothschild Holding S.A. a souhaité soumettre à l'ordre du jour de l'Assemblée générale mixte de Rothschild & Co qui se tiendra ce 17 mai, deux nouveaux points ayant pour objet de proposer la nomination de deux nouveaux membres au Conseil de surveillance. Une proposition à laquelle le groupe Rothschild s'est opposée. Dans un avis déposé au Balo que NewsManagers a visionné, on peut ainsi lire que le groupe Edmond de Rothschild propose la nomination de Madame Cynthia Tobiano en qualité de membre du Conseil de surveillanceet de Monsieur Yves Aeschlimann en qualité de membre du Conseil de surveillance. Des propositions rajoutée à l'avis de convocation initial. Le nouvel avis fait aussi mention de la nomination au conseil de David de Rothschild, celui-ci laissant la place opérationnelle à son fils comme prévu.

Edmond de Rothschild Holding S.A. demande des mandats d'une durée de trois ans expirant à l'issue de l'Assemblée générale qui sera appelée à statuer sur les comptes de l'exercice clos le 31 décembre 2020. " Le Groupe Edmond de Rothschild a souhaité une nouvelle fois soumettre à l'Assemblée générale des actionnaires de Rothschild & Co la demande de nomination de deux membres au conseil de surveillance qui en comporte actuellement quatorze et dont les statuts fixent à dix - huit le nombre maximum de sièges. Cette demande est légitime au regard de sa position d'actionnaire de référence détenant 6,33 % du capital et 7,50 % des droits de vote, qui fait de lui le premier actionnaire de la société après le " concert familial élargi " . "

Dans sa position face à cette proposition, le Gérant de Rothschild & Co indique que par décision du 25 avril 2018, il a décidé de ne pas agréer ces projets de résolutions. Le Gérant, connaissance prise de l'avis exprimé par le Conseil de surveillance de la Société réuni à cet effet le 25 avril 2018, a estimé qu'il ne serait pas dans l'intérêt de la Société et des sociétés du Groupe Rothschild & Co que deux représentants de la société Edmond de Rothschild Holding S.A. siègent au Conseil de surveillance. Cette position du Gérant reste similaire à celle exprimée à l'occasion des Assemblées générales du 24 septembre 2015, du 29 septembre 2016 et du 28 septembre 2017. Pour la quatrième année consécutive, les motifs notamment invoqués par le Gérant et justifiant de sa position portent sur l'action intentée par la société Edmond de Rothschild Holding S.A. contre la Société et sa filiale Rothschild Martin Maurel (anciennement dénommée Rothschild & Compagnie Banque), devant le Tribunal de grande instance de Paris, relative à l'utilisation du nom Rothschild, dont la Société et Rothschild Martin Maurel contestent fermement le bien - fondé. Le Gérant invite, en conséquence, les actionnaires à voter contre ou à s'abstenir.

Dans l'avis de convocation, on notera également le beau résultat de Rothschild & Co : " Le résultat de l'exercice de neuf mois clos le 31 décembre 2017 ressort à hauteur de 121 763 776 euros, lequel, diminué de la dotation de la réserve légale d'un montant de 32 500 euros et augmenté du report à nouveau d'un montant de 109 992 321 euros, constitue un bénéfice distribuable de 231 723 597 euros" . Par ailleurs, un montant de 1 158 618 euros, correspondant à 0,5 % du bénéfice distribuable, sera attribué de plein droit aux associés commandités, Rothschild & Co Gestion SAS et Rothschild & Co Commandité SAS.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.