Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Rome veut réexaminer tous les contrats de concessions, annonce Di Maio
Reuters07/09/2018 à 08:33

ROME VEUT RÉEXAMINER TOUS LES CONTRATS DE CONCESSIONS, ANNONCE DI MAIO

ROME VEUT RÉEXAMINER TOUS LES CONTRATS DE CONCESSIONS, ANNONCE DI MAIO

ROME (Reuters) - Luigi Di Maio, vice-président du Conseil italien, annonce vendredi que le gouvernement va réexaminer la totalité des concessions, citant notamment les contrats liés à la gestion des autoroutes, de l'eau, des télécommunications et de la télévision.

"Nous avons commencé un énorme travail sur les concessions, nous les reverrons une par une, et nous agirons immédiatement sur ceux qui profitent des biens publics", explique le dirigeant du Mouvement 5 Etoiles dans le quotidien Il Corriere.

"Autostrade n'est que la pointe de l'iceberg. Il y a aussi l'eau, les télécommunications et la diffusion TV", ajoute-t-il.

La question des concessions est posée depuis la catastrophe de Gênes, où l'effondrement partiel d'un pont autoroutier a fait 43 morts le 14 août dernier.

Le viaduc Morandi était géré par la société Autostrade per l'Italia, concessionnaire de près de 3.000 km d'autoroutes en Italie. Le gouvernement a entamé un processus de révocation de toutes les concessions autoroutières accordées à la filiale du groupe Atlantia. <ATL.MI>

"Nous nous sentons responsables de la gestion d'une infrastructure qui s'est écroulée, provoquant un désastre et une souffrance énormes", déclare Giovanni Castellucci, PDG d'Autostrade per l'Italia et d'Atlantia, dans une interview publiée par La Stampa.

"Mais la culpabilité, c'est une autre chose", ajoute Castellucci, qui figure parmi les 20 personnes visées par l'enquête conduite par le procureur de Gênes.

(Francesca Landini; Henri-Pierre André pour le service français)

Valeurs associées

A2A
MIL -0.09%
MIL -2.52%
MIL -1.31%
MIL -0.98%
MIL -1.30%

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • cmoi42
    07 septembre15:17

    L'état français ferait bien de faire la même chose avec les sociétés d'autoroutes afin de rendre quelques milliards parmi ceux extorqués aux français.Cependant mon expérience me laisse penser qu'il y a plus de chances que ces réexamens ne conduisent à une aggravation de la situation qu'à son amélioration...

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer