Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Rome a discuté avec Vivendi d'un projet de loi controversé-source
Reuters20/11/2020 à 13:42

(Actualisé avec absence de commentaire de Vivendi et cours de Bourse)

ROME/PARIS, 20 novembre (Reuters) - Le ministre italien de l'Economie, Roberto Gualtieri, s'est entretenu par téléphone lundi avec Arnaud de Puyfontaine, le président du directoire de Vivendi VIV.PA , sur un projet de loi susceptible de freiner l'activité du groupe français sur le marché italien, a déclaré à Reuters une source proche du dossier.

L'Italie prépare une loi pour permettre à l'organisme de surveillance des communications de mener une enquête de six mois sur les entreprises opérant à la fois dans les secteurs des télécommunications et des médias afin de déterminer si elles ne portent pas atteinte à la pluralité des médias.

Ce projet, en discussion au Parlement, pourrait permettre d'ouvrir une enquête sur les participations de Vivendi dans le diffuseur Mediaset MS.MI et le groupe télécoms Telecom Italia

TLIT.MI .

Le projet de loi "enfreint les principes de légalité et de sécurité juridique ainsi que (...) le droit à la propriété, qui sont tous protégés par le droit de l'UE et les conventions internationales", a écrit Arnaud de Puyfontaine, dans une lettre du 13 novembre adressée au président du Conseil italien, Giuseppe Conte, et aux ministres de l'Economie et de l'Industrie.

Le groupe français de médias s'est dit prêt à déposer une plainte officielle auprès de la Commission européenne, dans cette lettre consultée par Reuters.

Selon la source, Roberto Gualtieri a expliqué à Arnaud de Puyfontaine que le projet de loi était une mesure temporaire dans l'attente d'une nouvelle réglementation sur les médias. La source a ajouté que la conversation était "amicale et constructive".

Vivendi n'a pas souhaité faire de commentaires.

Le groupe français, contrôlé par le milliardaire Vincent Bolloré, détient 29% du capital de Mediaset et une participation de 24% dans Telecom Italia.

A la Bourse de Paris, l'action Vivendi évoluait à 13h28 en hausse de 0,15% à 25,54 euros.

(Giuseppe Fonte; version française Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault)

Valeurs associées

MIL +2.10%
MIL +2.20%
Euronext Paris +0.96%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer