Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Résultats 2019 non significatifs et point d’activité par produit (Crossject)
information fournie par AlphaValue29/03/2020 à 11:48

Résultats 2019 non significatifs et point d’activité par produit

PUBLICATION RES./CA

Résultats annuels 2019 comme à l’accoutumée sans grands enseignements.

L’épidémie de COVID-19 devraient entraîner des retards sur le calendrier

Néanmoins, le groupe devrait toujours déposer ses premiers dossiers d’AMM en 2020/21

Notre recommandation est inchangée après cette communication

ACTUALITÉ

Crossject a publié ses résultats annuels 2019. Le chiffre d’affaires s’est établi à 5 994k€ contre 3,52m€, le résultat opérationnel à -8 643k€ contre -11 556k€, et le résultat net à -7 174k€ contre -10 711k€. Fin 2019, la trésorerie nette s’élevait à 7,9m€ contre 4,8m€ il y a un an.

ANALYSE

Comme d’habitude, nous rappelons que les résultats ne sont pas très pertinents, la problématique de Crossject reposant sur le lancement futur de Zeneo combiné avec les NTE ciblés par le groupe. En particulier, ni le chiffre d’affaires ni les pertes publiées ne sont à ce jour pertinents. Cela dit, les résultats 2019 témoignent encore d’une assez bonne maîtrise des charges de fonctionnement (personnel et achats), ce qui a permis à Crossject de limiter ses pertes d’exploitation (en baisse de 3m€) grâce à une progression de la production immobilisée. Sur le front de la trésorerie, le groupe a bénéficié de plusieurs sources (“upfront” de Desitin, droits de souscription, obligations convertibles…) lui permettant de terminer l’exercice à un niveau très correct et apportant de ce fait une certaine visibilité sur l’année en cours. En ce qui concerne l’épidémie de COVID-19, le groupe a pris les mesures nécessaires (télétravail, arrêt de production), sans être bien sûr trop affecté puisque la production industrielle n’a pas encore commencé. Cependant, Crossject a également indiqué que le calendrier des dépôts d’AMM de NTE sera perturbé (sans plus de précision sur l’ampleur des retards). Nous comprenons que peu de choses se passeront sur ce front avant fin 2020/début 2021. Par produit, l’accent est toujours mis sur le Midazolam (en particulier aux États-Unis) et l’adrénaline pour laquelle le groupe a racheté les droits de commercialisation à son ancien partenaire (moyennant une future redevance inférieure à 10%). Globalement, si les résultats annuels ne sont pas significatifs, le groupe semble en bonne voie (sauf nouvelles imprévues sur le front de l’épidémie de COVID-19) pour atteindre ses objectifs en termes d’autorisations de mise sur le marché dans un avenir prévisible. La situation financière semble bonne pour le moment, la perspective de quelques “upfronts” étant susceptibles de faire face aux besoins court-terme éventuels.

IMPACT

Compte tenu de cette publication, nous n’allons pas modifier nos prévisions (sauf pour ajuster les chiffres 2019), ces dernières dépendant des futurs lancements de produits et non des résultats financiers à court terme.

Valeurs associées

Euronext Paris -3.76%

Cette analyse a été élaborée par AlphaValue et diffusée par BOURSORAMA le 29/03/2020 à 11:48:54.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.