1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Quelle maison de retraite choisir... en Bourse ?
Le Revenu22/05/2019 à 07:26

Nos conseils boursiers sur les trois acteurs de la dépendance cotés à la Bourse de Paris. (© Cc H. Pinera)

Le vieillissement de la population fait les affaires des groupes spécialisés dans la prise en charge de la dépendance. À la Bourse de Paris, les épargnants peuvent tirer profit de cette tendance structurelle avec les actions d'Orpea, de Korian et de LNA Santé. À condition de se positionner au bon moment...

En 2050, pas moins de 22% de la population mondiale sera âgée de plus de 60 ans, contre seulement 12% en 2015, d'après l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Rien qu'en France, le nombre de personnes de plus de 85 ans va être multiplié par 3,2 entre 2017 et 2050, à 4,8 millions d'individus, selon le Ministère des Solidarités et de la Santé (MSS).

Ces évolutions démographiques vont fortement accroître les besoins de la population pour les services de prise en charge de la dépendance. Le MSS estime que 21% des personnes de plus de 85 ans vivent en maison de retraite en France, soit 608.000 résidents répartis dans environ 7.580 établissements.

Le privé a un bel avenir

À l'heure actuelle, 50% des places en maison de retraite sont dans le secteur public, 28% dans le secteur privé non lucratif (notamment associatif) et 22% dans le secteur privé lucratif.

Ce dernier est promis à un bel avenir. «Les besoins croissants de la population en matière de dépendance et les contraintes budgétaires des secteurs public et associatif laissent augurer davantage de délégations de ces activités aux entreprises privées durant les prochaines décennies», indique Franck Noat, managing partner de la banque d'affaires Alantra, spécialisée notamment dans la santé et l'immobilier.   

Ce constat n'est pas propre à la France, et les groupes

Lire la suite sur le revenu.com

Valeurs associées

Euronext Paris -0.78%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer