Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Qu'attendre des marchés d'actions et d'obligations cette année ? (Aviva Investors)

Boursorama09/02/2015 à 19:25

Perspectives de marché pour 2015 selon Aviva Investors France.

Cette année, les préférences d'Aviva Investors France sur les marchés d'actions vont aux valeurs financières, au secteur technologique et au secteur automobile. Sur le marché obligataire, certains titres souverains d'Europe du Sud auraient encore un potentiel de valorisation avec la baisse des taux d'emprunt.

« En zone euro, les anticipations de croissance économique et de hausse des profits sont modestes », rappelait Aviva Investors dans une note de conjoncture. Néanmoins, « une surprise positive pourrait conduire à un retour des flux d'investissement sur la zone, ce qui favoriserait en premier lieu les actions ». Dans ce contexte, la société de gestion fait le tri entre les différents secteurs qu'elle compte privilégier ou éviter cette année.

Actions : secteurs privilégiés et évités

Aviva Investors explique : « Dans l'optique d'une reprise du cycle de l'investissement des entreprises, nous privilégierons les valeurs technologiques. Le secteur bancaire est également attractif car il va tirer profit de la meilleure dynamique qui se dessine. [...] La phase de reconstruction des bilans bancaires s'achève et la valorisation des valeurs financières est raisonnable. Nous apprécions également le secteur automobile (constructeurs et équipementiers) dans la perspective d'un point d'inflexion dans l'évolution des volumes en Europe ».

« Autre zone privilégiée au sein de nos allocations en actions : le Japon. L'activisme de la banque centrale et la modification de l'allocation de grands investisseurs institutionnels profiteront aux actions japonaises, dont les valorisations figurent parmi les plus faibles du monde développé ».

La société de gestion est en revanche prudente sur deux autres branches d'activité : « les multiples appliqués au secteur agroalimentaire nous apparaissent aujourd'hui trop élevés. Il convient également de se montrer davantage prudent à l'égard du secteur des cosmétiques et du luxe avec des valorisations qui laissent peu de place à un nouveau mouvement d'appréciation ».

Obligations : les taux pourraient encore baisser en Europe du Sud

Les taux obligataires des grands pays de la zone euro sont désormais à des niveaux historiquement faibles, notamment depuis l'annonce de rachats massifs de titres de dette souveraine par la BCE. Pour Aviva Investors, la situation n'est pas prête de s'inverser : « à court terme, nous n'identifions pas de catalyseur susceptible de faire remonter les taux [des grands pays de la zone euro] même si nous estimons toujours qu'ils sont exagérément bas ».

Malgré cela, les taux d'emprunt des pays d'Europe du Sud pourraient continuer de baisser pour se rapprocher des taux d'emprunt de l'Allemagne ou de la France. « 2015 sera plutôt favorable aux dettes périphériques avec une poursuite de la réduction des [écarts de taux], si l'on exclut un retour sur le devant de la scène d'un scénario de crise européenne ». La société de gestion précisait : « Les marchés vont jouer la réduction des spreads entre l'Allemagne et les pays périphériques ».

De fait, les Etats d'Europe du Sud empruntent déjà à des taux de plus en plus faibles : pour une échéance à 10 ans,  les OAT italiennes sont désormais à 1,61%, les OAT espagnoles à 1,47% et les OAT portugaises à 2,32%. Seule la Grèce connaît des taux d'emprunt nettement plus élevés sur le marché obligataire (supérieurs à 10%), bien que le pays émet, de fait, très peu de dette directement sur les marchés.

X.B.

Mes listes

valeur

dernier

var.

0.038 -1.03%
0.759 +6.62%
5637.51 +0.41%
77.45 -0.54%
13.284 +0.41%
18.8 -1.05%
3.9 0.00%
79.03 +0.41%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.