1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

PSA-Ventes en baisse en 2019, l'Europe en recul, effondrement en Chine
Reuters16/01/2020 à 08:47

 (Actualisé avec précisions, réaction)
    PARIS, 16 janvier (Reuters) - PSA  PEUP.PA  fait état jeudi
d'un recul de 10% de ses ventes mondiales en volume en 2019,
tirées vers le bas par une réduction de moitié en Chine et Asie
du Sud-Est et une baisse en Europe.
    Le groupe automobile français, qui restait sur cinq années
consécutives de hausse de ses ventes, affiche pour l'année 2019
un chiffre mondial de 3,49 millions de véhicules vendus, en
baisse de 10,0%.
    Le recul est particulièrement marqué en Chine et Asie du
Sud, où ses ventes s'effondrent de 55,4% à 117.084 véhicules
vendus.
    En Europe, son marché historique, PSA a vendu 2,5% de
véhicules de moins qu'en 2018, à 3,03 millions. 
    Le groupe, porté notamment par la bonne tenue de ses
véhicules utilitaires, souligne cependant qu'il est parvenu à
maintenir sa position avec une part de marché à 16,8% sur un
marché en légère hausse (+1,3%). PSA, engagé dans une fusion
avec Fiat Chrysler Automobiles, précise que sa part de marché
progresse en Italie (+0,5 point) et en Espagne (+0,2 point),
reste stable en France et au Royaume-Uni, et recule en Allemagne
(-0,6 point).
    D'après les statistiques publiées jeudi par l'Association
des constructeurs européens d'automobiles (ACEA), PSA a été
devancé en 2019 par Volkswagen  VOWG.DE  et Renault  RENA.PA 
sur le marché européen des voitures particulières.
    Par marques, Peugeot et Opel, la filiale allemande de PSA,
subissent les plus forts reculs au niveau mondial avec
respectivement 16,3% et 5,9% de ventes en moins. A l'inverse, DS
progresse de 17,4%.
    Commentant ces chiffres sur Europe 1, le ministre français
de l'Economie, Bruno Le Maire, a déclaré qu'il n'avait pas
d'inquiétude pour le groupe automobile français.
    "Tous les constructeurs automobiles ont connu des
difficultés au cours des dernières années, on sait que le marché
chinois l'année dernière a été difficile pour beaucoup de
constructeurs", a-t-il dit.
    "Ce n'est pas là-dessus qu'il faut juger PSA, et ce n'est
pas là dessus qu'il faut juger les constructeurs automobiles. Il
faut les juger par rapport à leur position devant les deux
grandes révolutions technologiques que sont le véhicule
électrique et le véhicule autonome. Et sur ces deux sujet, en
particulier le véhicule électrique, je pense que Peugeot est
bien positionné", a-t-il ajouté.
    Renault publiera vendredi ses chiffres de ventes en volumes
pour l'année dernière.

 (Henri-Pierre André, édité par Jean-Michel Bélot)
 

Valeurs associées

Euronext Paris -0.90%
Euronext Paris -1.68%
XETRA -1.21%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer