1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Procter et Gamble en tête de gondole

Le Revenu20/08/2017 à 08:01

Logo Gillette. (© J. H.Getty. Images North America / AFP)

Le 27 juillet, l'action du leader mondial des biens de consommation a grimpé de 1,6% à Wall Street. Le géant de Cincinnati, en quête d'un nouveau souffle, a rassuré les investisseurs sur sa capacité à capter les rares opportunités de croissance qu'offre encore son marché.

La lecture des résultats annuels de son exercice fiscal 2017, clos au 30 juin, montre que les ventes de Procter & Gamble (P&G) ont progressé de 2% à données comparables, dans un marché en perte de vitesse.

La demande mondiale a cédé un point de croissance, freinant à 3% environ sur la période.

Et aux États-Unis, où le groupe réalise 41% de son chiffre d'affaires, le marché est atone, affichant une progression de 1% sur l'exercice avec un quatrième trimestre sans aucun relief.

Vents contraires

Satisfaits de ces résultats conformes à leurs propres objectifs, les dirigeants ont plaidé non coupables face aux accusations de sous-performance.

Ils ont mis en avant un contexte pénalisant.

L'appréciation du dollar et la hausse des prix des matières premières ont coûté environ 600 millions de dollars, tandis que plusieurs pays ou régions connaissent des faiblesses conjoncturelles, notamment le Nigeria, l'Égypte, le Moyen-Orient, l'Argentine, le Brésil, la Russie et l'Ukraine.

La sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne a aussi été perçue comme un

Lire la suite sur le revenu.com

Valeurs associées

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

41.595 -0.45%
4813.13 +0.68%
CGG
1.286 +3.71%
1.14285 +0.39%
1.953 +1.77%

Les Risques en Bourse

Fermer