Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Prison à vie pour un ancien chef d'état-major turc
Reuters13/04/2018 à 17:18

    ANKARA, 13 avril (Reuters) - Vingt et un accusés, dont un
ancien chef d'état-major des forces armées turques, ont été
condamnés vendredi à la prison à vie pour avoir forcé à la
démission en 1997 le premier gouvernement dirigé par des
islamistes en Turquie, rapportent les médias turcs.
    Soixante-huit autres personnes ont été acquittées.
    Contrairement aux coups d'Etat militaires de 1960 et 1980,
où les soldats turcs étaient descendus dans la rue, la démission
en juin 1997 du Premier ministre Necmettin Erbakan avait été
obtenue par des pressions, sans intervention directe de l'armée
sur le terrain. On avait alors parlé d'un coup d'Etat
"post-moderne".
    Le général Ismail Hakki Karadayi, 85 ans, chef d'état-major
des armées entre 1994 et 1998, et son numéro deux de l'époque,
le général Çevik Bir, ont été condamnés à la réclusion à
perpétuité.
    En juillet 2016, une tentative de putsch contre le président
Recep Tayyip Erdogan a fait 250 morts.

 (Tuvan Gumrukcu, Guy Kerivel pour le service français)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer