Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Poxel : trésorerie de 5,3 millions d'euros, visibilité jusqu'à la mi-2025
information fournie par AOF 08/11/2023 à 18:25

(AOF) - Poxel annonce qu’au 30 septembre 2023, sa trésorerie et ses équivalents de trésorerie s'élevaient à 5,3 millions d’euros. La biotech spécialiste des traitements innovants contre les maladies métaboliques, dont la stéatohépatite non-alcoolique (NASH) précise qu’en incluant l’intégralité du tirage de la ligne de financement en fonds propres mise en place avec Iris, son horizon de financement court jusqu’à la fin du 2ème trimestre 2025. Poxel a réalisé un chiffre d'affaires de 1,61 million d'euros pour les neuf mois clos le 30 septembre, contre 286 000 euros un an auparavant.

" Nous poursuivons nos discussions actives avec des investisseurs et des partenaires potentiels, et sommes mobilisés afin d'obtenir des financements supplémentaires pour faire avancer notre stratégie sur les maladies rares et lancer les études de phase II de preuve de concept (POC) dans l'ALD ", a déclaré Thomas Kuhn, Directeur Général de Poxel.

AOF - EN SAVOIR PLUS

En savoir plus sur le secteur Pharmacie

L'oncologie, priorité des géants pharmaceutiques

La déconvenue boursière de Sanofi enregistrée fin octobre 2023 souligne le nouveau cap pour le groupe, qui a dorénavant fixé l'oncologie comme priorité numéro 1. Les efforts sur ce segment, où les thérapies avancent le plus vite, impliquent notamment des investissements en R&D qui pèsent sur la rentabilité. Sanofi a donc annoncé une baisse de son bénéfice par action en 2024 et l'abandon de son objectif d'une marge opérationnelle de 32 % en 2025. Merck vient, lui, de dévoiler une nouvelle alliance. Il va verser jusqu'à 22 milliards de dollars au groupe japonais Daiichi Sankyo dans le cadre d'un partenariat sur des traitements expérimentaux contre le cancer. Si certains experts estiment que les États-Unis représentent près de la moitié des dépenses mondiales d'oncologie (médicaments et traitements), soient 196 milliards de dollars en 2022, les dépenses chinoises dans ce domaine ont plus que doublé en cinq ans, passant de 5 à 11,8 milliards de dollars.

Valeurs associées

Euronext Paris -4.50%

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.