Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Pour Ray Dalio, l'état du monde est le même qu'en 1937
information fournie par Newsmanagers03/01/2019 à 16:30

(NEWSManagers.com) -

Dans un billet au sujet de " la machine économique" posté sur Linkedin le 26 décembre, Ray Dalio, fondateur du plus gros hedge fund au monde Bridgewater Associates, qui gère 160 milliards de dollars, revient sur l'état actuel du monde et de l'économie.

Evoquant les trois forces qui déterminent l'environnement économique et de marché à travers les âges (la hausse de la productivité, le cycle de dette court terme, le cycle de dette long terme), Ray Dalio estime que la situation actuelle de l'économie mondiale est comparable à celle de 1937.

Au sujet de la dette long-terme, le patron de Bridgewater explique que dans les crises de 1929-33 et de 2008-09, les banques centrales ont fait tourner la planche à billets et acheté des actifs financiers, amenant ainsi l'économie à un cycle de rebond de la dette court-terme entre 1933 et 1937 et entre 2009 et aujourd'hui puis éventuellement à un resserrement des politiques monétaires. Ce resserrement, dit-il, se déroule actuellement via les hausses des taux d'intérêts de la Fed et la réduction par celle-ci du stock de dette qu'elle avait acquis depuis la crise. Ce qui lui fait dire que 2018 ressemble à 1937.

Il voit également en la montée des populismes un élément comparable à la situation de la fin des années 1930. Ray Dalio observe que l'émergence de tels courants dans les pays développés apparaît dans le cycle de dette long-terme quand le cycle de dette court-terme décline, " ce qui est arrivé à la fin des années 1930 et a de bonnes chances d'arriver au court des deux prochaines années, peut-être même avant la prochaine élection aux Etats-Unis." Ray Dalio ajoute que " le résultat de cette élection aura un énorme impact sur tout."

" La Chine est certainement une puissance en pleine ascension et sa force s'accroît pour concurrencer les Etats-Unis d'une façon comparable à l'Allemagne et le Japon qui se sont élevés pour concurrencer l'empire britannique qui s'affaiblissait et les autres pays vainqueurs de la première guerre mondiale. Ce type de conflit revêt des implications économiques pertinentes car les anticipations de telles circonstances déclenchent des comportements des deux côtés pouvant affecter les flux de marché et de capitaux ainsi que l'offre," explique le fondateur de Bridgewater, qui voit le conflit sino-américain jouer un rôle important sur les marchés tant aujourd'hui que pour les années à venir.

En d'autres mots, prévient-il, il observe un certain nombre de relations de cause à effet qui tirent actuellement les marchés similaires à celles qui les tiraient entre 1935 et 1940 mais aussi dans de nombreuses autres périodes de l'histoire dont nous devons nous rappeler. " Cela ne veut pas dire que le futur sera ce qui s'est passé dans les années 1940. Il y a certainement des leviers qui peuvent produire des résultats positifs. Ce qui importe le plus, c'est si ce sont des gens compétents et sages qui ont la main sur ces leviers," dit encore Ray Dalio.

1 commentaire

  • 03 janvier16:42

    Qui étaient en France les gens compétents pour nous sortir de la crise de 2008/2009 ? Perso, je n'ai pas encore vu la sortie nationale : chômage proche des + hauts, pouvoir d'achat en baisse permanente pour au moins 80% de la population, anxiété collective devant l'incertitude du lendemain, réformes systématiques vers l'en-moins... Et le culot d'envoyer des messages subliminaux du genre "Ce qui importe le plus, c'est si ce sont des gens compétents et sages qui ont la main sur ces leviers" !


Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.