Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Planisware flambe pour ses premiers pas en Bourse
information fournie par AOF 18/04/2024 à 10:37

(AOF) - Planisware – qui se négocie jusqu’au 22 avril compris sous la forme de promesses d’actions – bondit de 25% à 20,01 euros pour ses premiers pas en Bourse. Le prix de l’offre a été fixé à 16 euros par action, soit une valorisation de 1,1 milliard d'euros. L’éditeur de logiciels spécialisés dans la gestion de projets avait relancé mardi son projet d’introduction en Bourse, qui avait été reporté en octobre dernier. L'opération est la plus importante depuis octobre 2021 et l'IPO du spécialiste européen du cloud, OVHcloud.

L'opération vise à renforcer le positionnement de Planisware sur ses marchés stratégiques en augmentant sa visibilité et la notoriété de sa marque.

L'offre globale consistait en une cession de 15,085 millions d'actions par Olhada Sàrl (société holding des fondateurs de Planisware), divers fonds gérés par Ardian France SA, et certains employés et dirigeants actuels ou anciens de la société pour un montant de 241 millions d'euros, pouvant être augmenté jusqu'à environ 278 millions d'euros en cas d'exercice intégral de l'option de surallocation.

La fin de la période de stabilisation et la date limite d'exercice de l'option de surallocation sont fixées au 17 mai 2024.

A l'issue de l'introduction en bourse, les fondateurs conserveront une participation majoritaire au capital de Planisware ainsi qu'un rôle actif à la direction de l'entreprise.

AOF - EN SAVOIR PLUS

En savoir plus sur le secteur Editeurs de logiciels

Belle dynamique

Selon le dernier classement Truffle 100, le chiffre d'affaires total du secteur en France a bondi de 15% l'an passé pour franchir la barre des 25 milliards d'euros. Le secteur a bénéficié d'un taux de croissance inédit et confirme sa reprise après la crise sanitaire. La croissance moyenne annuelle sur quinze ans est 12 fois plus élevée que celle du PIB ! Dassault Systèmes conserve la première place avec plus de 5,6 milliards d'euros de revenus l'an passé. Cegid, spécialiste des logiciels pour experts-comptables, et la fintech Murex se placent en seconde et troisième position avec respectivement 791 et 711 millions d'euros de chiffre d'affaires. La polarisation est une des caractéristiques du secteur : l'écart de chiffre d'affaires entre le 50e et le 100e éditeur s'est encore accru en 2022 pour atteindre près de 28 millions d'euros. Les performances ont été rehaussées car le taux de profitabilité (en pourcentage du chiffre d'affaires) est passé de 9,1 % à 10,4 %. Les perspectives sont bonnes car l'intelligence artificielle, perçue comme révolutionnaire, devrait tirer le marché en 2023, de même que la cybersécurité.

Valeurs associées

Euronext Paris +1.29%

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.