Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Pilotage du parc nucléaire : la très stratégique filiale d'Atos vers un repreneur français
information fournie par Boursorama avec Media Services 12/06/2024 à 08:05

Le group d'ingénierie Alten s'est positionné pour reprendre Worldgrid, la filiale hautement stratégique d'Atos, objet des préoccupations de l'Etat face à la menace d'une éventuelle immixtion d'acteurs étrangers.

( AFP / EMMANUEL DUNAND )

( AFP / EMMANUEL DUNAND )

Un soulagement pour Bercy? Après les inquiétudes affichées quant à l'avenir des actifs d'Atos, le groupe informatique a annoncé mardi 11 juin être entré en négociations exclusives avec Alten pour la vente de Worldgrid, sa filiale hautement critique qui conçoit les systèmes de pilotage des centrales nucléaires, notamment pour EDF. Atos, en pleine restructuration financière, a choisi quelques heures auparavant l'offre de reprise du consortium mené par Onepoint, son principal actionnaire, dirigé par David Layani.

"Maintenir la sécurité industrielle des systèmes du parc nucléaire"

"Nous ferons tout pour sanctuariser la partie des actifs dits ultrasensibles mais nous serons très vigilants à ce qu'ils ne soient pas bradés", a-t-il affirmé aux Echos à paraître mercredi.

Interrogé spécifiquement sur Worldgrid, il estimait qu'il était prêt à céder ce "très bel actif" à "EDF ou ses partenaires", "si c'est la solution pour maintenir la sécurité industrielle des systèmes du parc nucléaire".

Les négociations exclusives entre Atos et le groupe d'ingénierie français Alten, entamées mardi soir, concernent la vente de Worldgrid "pour une valeur d'entreprise engageante de 270 millions d'euros" , précise le communiqué d'Atos.

Cette opération devrait être finalisée avant la fin 2024, et "permettrait d'approfondir nos relations avec nos clients stratégiques, en particulier dans le nucléaire, en leur offrant une palette inégalée de services à valeur ajoutée", a souligné le patron d'Alten Simon Azoulay, cité dans le communiqué.

Avant la dissolution de l'Assemblée nationale, l'État français, par le biais du ministère de l'Economie, avait répété son intention d'acquérir les activités d'Atos jugées "stratégiques", afin qu'elles ne tombent pas entre les mains d'acteurs étrangers. Worldgrid emploie près de 1.100 employés et a généré en 2023 un chiffre d'affaires d'environ 170 millions d'euros.

Valeurs associées

107,90 EUR Euronext Paris +0,28%
1,25 EUR Euronext Paris +12,79%

2 commentaires

  • 12 juin 10:09

    Pas cher !


Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.