Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Pictet AM et Natixis IM, marques préférées des sélectionneurs de fonds français
information fournie par Newsmanagers01/04/2022 à 10:15

(NEWSManagers.com) - Jamais deux sans trois. Pour la troisième année consécutive, Pictet Asset Management et Natixis Investment Managers arrivent en tête du classement français du Broadridge Fund Brand 50 des meilleures marques de gestion d’actifs dévoilé ce lundi. BlackRock se classe troisième cette année, ayant gagné une place par rapport à l’année dernière.

L’étude Broadridge Fund Brand 50 évalue l'influence de la marque en se fondant sur des entretiens avec plus de 1.200 sélectionneurs de fonds d’Europe, des États-Unis et d’Asie. Ces derniers sont invités à nommer leurs trois principaux fournisseurs sur la base de dix critères comme la stratégie d'investissement, l’approche client, l'innovation et la solidité.

Outre la constance de Pictet AM et Natixis IM, le classement français se distingue par la présence de plusieurs boutiques de gestion, notamment La Financière de l’Echiquier, Comgest et Carmignac.

La Financière de l’Echiquier, qui avait fait son entrée dans le top 10 en 2020, continue son ascension. La boutique française avance de deux places et se classe quatrième. « La Financière de l’Echiquier est une marque appréciée, mais aussi une marque très cohérente - elle est bien classée sur tous les aspects de la marque, elle est particulièrement appréciée pour sa connaissance du terrain et son ISR », explique à NewsManagers Chris Chancellor, vice president, Distribution Insight, chez Broadridge.

Carmignac, de son côté, fait son grand retour dans les dix premiers, après en avoir été évincé en 2020. Une remontée qui est en phase avec le rebond de la société en 2021.

En revanche, Comgest, qui fermait l’an dernier le trio de tête, perd cinq places et redescend à la huitième position. « Comgest est toujours très appréciée en France, mais elle a été un peu en retrait car elle n'était pas bien classée pour certains des éléments de la marque que nous mesurons - l'innovation, l'orientation client et l'ISR - si elle améliore ces domaines, elle peut rapidement retrouver une position de leader, car de nombreux autres éléments de sa marque sont extrêmement bien notés », analyse Chris Chancellor.

A noter que Moneta, qui figurait dans le top 10 l’an dernier, en est sorti cette année.

Enfin, le classement des dix premières marques en France accueille également des sociétés plus importantes comme Amundi, qui a gagné deux places, Fidelity, JPMorgan Asset Management et Robeco.

« Différentes sociétés sont ressorties gagnantes aux yeux des sélectionneurs de fonds, et aucune stratégie n'a prévalu sur les autres. Des entreprises aux modèles variés se sont illustrées : les offres de type supermarché des grands groupes aux gestionnaires plus petits qui ont bâti des propositions de valeur autour de l'excellence du storytelling ou se sont taillés une niche en tant que boutiques spécialisées », constate Chris Chancellor.

L’ESG (environnement, social et gouvernance) a toutefois été un point clé lors de l’évaluation des sociétés de gestion en France. « Lorsque nous examinons les raisons pour lesquelles un sélectionneur de fonds souhaite accroître ses activités avec une entreprise, l'ESG est la raison la plus souvent mentionnée - dans 25 % de tous les cas où un sélectionneur s'attend à accroître ses activités avec un gestionnaire d'actifs nommé », affirme Chris Chancellor.

Un classement européen aux couleurs américaines

En Europe, le classement continue d'être dominé par trois géants américains. La plus grande société de gestion au monde, BlackRock, arrive première, devant JPMorgan AM et Fidelity. Il faut attendre la quatrième place pour trouver un européen, avec Pictet AM. Robeco est en cinquième position. Ces sociétés sont bien implantées dans le paysage des sélectionneurs, ce top cinq étant inchangé depuis trois ans.

La première (et seule) société française, Amundi, arrive sixième du classement européen, grâce à une avancée de quatre places en 2021.

Aucune boutique ne figure dans ce classement, en revanche. Il ne s’agit pas d’une question de taille, mais de portée, selon Chris Chancellor : « la plupart des boutiques ne sont présentes que sur un ou deux marchés et auront du mal à atteindre le haut du classement général, bien que Flossbach et Carmignac soient tous deux dans le top 20. Pour être en tête du classement général européen, il faut une marque reconnue dans plusieurs pays ; or, la plupart des boutiques ne visent pas une couverture aussi large des marchés ».

Les marques qui se sont développées le plus rapidement en Europe ont impressionné les sélectionneurs par leur réputation d'experts, qu'il s'agisse de références ESG avérées, de leur capacité à suivre les évolutions récentes en matière de réglementation et de produits, ou de leur expertise dans des domaines plus spécialisés, selon Broadridge.

Les sélectionneurs européens considèrent en outre que le critère de « stratégie d'investissement attrayante » est le plus important, tandis que « l'orientation client » et « le fait d'être bien informé » arrivent à égalité en deuxième position.

Les géants américains dominent le marché mondial

Enfin, si l’on élargit encore le périmètre de l'étude au monde, on n'y trouve plus que des sociétés américaines. Le classement des dix premières sociétés à l’échelle mondiale ne rassemble que des sociétés américaines, à l’exception notable du britannique Schroders.

« Les cinq premières marques mondiales, avec BlackRock en tête, sont toutes des géants du secteur, tant en termes d'actifs sous gestion que d'échelle opérationnelle », observe Broadridge. « Cependant, la diversité des entreprises qui composent chacune des listes régionales des 50 premières démontre que ce n'est pas seulement la taille qui compte pour les sélectionneurs de fonds », nuance la société.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.