Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

CAC 40

5 450.48Pts
-0.93% 
Ouverture théorique 5491.11

FR0003500008 PX1

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    5 487.70

  • clôture veille

    5 501.88

  • + haut

    5 491.84

  • + bas

    5 418.48

  • +haut 12 derniers mois

    5 657.44

  • +bas 12 derniers mois

    4 995.07

  • volume

    3 609

  • dernier échange

    18.06.18 / 18:05:01

  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur CAC 40

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter CAC 40 à mes listes

    Fermer

Pernod Ricard pénalisé par le cognac en Chine et la vodka aux USA

Reuters12/02/2015 à 14:11

* Croissance organique de 1% au T2 * Tendances moins négatives en Chine * Contre-performances pour Absolut aux Etats-Unis * Le résultat opérationnel reste stable (Actualisé avec détails, commentaires, cours) par Pascale Denis PARIS, 12 février (Reuters) - Le résultat opérationnel courant de Pernod Ricard PERP.PA est resté stable au premier semestre de son exercice 2014-2015, pénalisé par le recul de ses ventes de cognac en Chine et de sa vodka aux Etats-Unis. Tout juste nommé à la tête du numéro deux mondial des spiritueux, Alexandre Ricard affiche sa détermination à remettre le groupe sur la voie de la croissance, à l'heure où ses deux grands moteurs sont en panne. ID:nL5N0VI0QR "Notre priorité absolue, c'est la croissance. Celle de nos deux poids lourds que sont la Chine et les Etats-Unis, sans oublier les futurs relais comme l'Afrique", a-t-il déclaré à Reuters lors d'une interview téléphonique. Celui qui dit ne pas vouloir s'inscrire "dans le changement mais dans l'accélération", a décidé de créer un comité stratégique chargé d'analyser "les grandes orientations stratégiques envisageables pour le développement du groupe". Pour l'heure, le propriétaire du cognac Martell, du whisky Chivas Regal ou de la vodka Absolut continue de souffrir d'une baisse des ventes de son cognac et de son whisky haut de gamme en Chine pénalisés par les mesures anti-corruption de Pékin. Sa croissance organique a reculé de 1% au deuxième trimestre, après une progression de 1% au premier, pour un chiffre d'affaires de 2,584 milliards d'euros. Au centre de toutes les attentions, les tendances des ventes en Chine (12% du chiffre d'affaires du groupe) restent orientées à la baisse, mais poursuivent leur lente amélioration. Après un recul de 9% au premier trimestre, la baisse a atteint 16% sur l'ensemble du premier semestre mais le recul a été limité à 6% si l'on ne tient pas compte du décalage des expéditions lié à un Nouvel an chinois plus tardif cette année (le 19 février au lieu du 31 janvier l'an dernier). Alexandre Ricard a précisé à Reuters que les ventes de Martell étaient en hausse en volume sur le semestre en Chine, grâce à Noblige, un cognac moyen gamme de type VSOP sur lequel le groupe mise pour conquérir la classe moyenne. PRUDENCE A l'inverse, celles du XO Cordon Bleu (vieilli six ans) jadis prisé pour les cadeaux d'affaires ou les banquets officiels) restent en baisse. Le nouveau PDG n'a cependant pas voulu s'avancer concernant les tendances de la consommation chinoise et n'a pas souhaité donner de prévisions sur le calendrier d'un retour à une croissance, en valeur, des ventes de Martell en Chine. "Nous aurons les vraies tendances de consommation à la fin mars", a-t-il indiqué. Aux Etats-Unis, autre marché stratégique pour Pernod Ricard, qui compte pour 15% de ses ventes mondiales, les ventes ont reculé de 2% au premier semestre, plombées par une chute d'Absolut (-5% à -6%) venue masquer les bonnes performances du whisky irlandais Jameson et de Martell. Absolut reste à la peine, concurrencée par les distilleries artisanales et le succès de la texane Tito's, dans un marché où les alcools bruns ont le vent en poupe. Après des chiffres jugés mitigés par les analystes, le titre perd 2,8% à 12h15, dans un marché .FCHI en hausse de 1%. La valeur a largement surperformé le secteur des vins et spiritueux .SX3P depuis le début de l'année, avec un gain de 16% et un plus haut historique de 108,75 euros touché le mois dernier. "Les chiffres ne sont ni formidables ni désastreux", commentent les analystes de RBC Capital Markets. Le résultat opérationnel courant est resté stable à 1,358 milliards d'euros, proche des attentes (1,382 milliard) et le groupe a confirmé sa prévision de croissance de ce résultat comprise entre 1% et 3% (hors changes) sur l'ensemble de l'exercice, grâce à un meilleur deuxième semestre et à un gain de 140 millions d'euros lié à la baisse de l'euro face au dollar. Sur l'ensemble du premier semestre, ses ventes ont totalisé 4,621 milliards d'euros (+1% à taux de changes constants comme courants), un chiffre proche du consensus (4,658 milliards). Le résultat net part du groupe recule de 5% à 788 millions d'euros. * Le communiqué : http://bit.ly/1B0DkEk (Edité par Jean-Michel Bélot)

Valeurs associées

-0.93%
-1.94%
0.00%
-1.56%

Mes listes

valeur

dernier

var.

1.157 -0.13%
66 -0.98%
37.966 +0.09%
3.91 -0.76%
0.08 -0.87%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.