1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Paul Boudre : «Soitec a les moyens d'autofinancer 700 millions d'euros d'investissements»
Le Revenu04/08/2019 à 11:31

Paul Boudre, directeur général de Soitec. (© Soitec)

Paul Boudre, directeur général de Soitec, a accordé un entretien au Revenu. Il évoque notamment son exposition au chinois Huawei, fragilisé par la guerre commerciale, ainsi que les ambitions de son groupe, leader mondial de la production de matériaux semi-conducteurs innovants.

Âgé de 61 ans, Paul Boudre est diplômé de l'École nationale supérieure de chimie de Toulouse. Il a plus de trente ans d'expérience dans le secteur des semi-conducteurs : IBM, STMicro, Atmel, Freescale et KLA-Tencor. En 2007, il rejoint Soitec, dont il a notamment dirigé le marketing et la division électronique. Il est DG depuis 2015.

Vous visez un nouveau doublement du chiffre d'affaires en trois ans, pour atteindre 900 millions d'euros. Sur quels moteurs de croissance comptez-vous ?
Paul Boudre :
Je vois deux axes pour réaliser ces ambitions. Un premier vise à augmenter l'empreinte de nos technologies existantes. Par exemple, pour les applications de puissance, le potentiel est lié à l'augmentation de l'électronique dans l'automobile.

Pour la radiofréquence, il est lié à la complexité des systèmes, par exemple des smartphones qui intègrent toujours plus d'antennes et de commutateurs. Il y a deux ans, un téléphone incorporait 20 millimètres carrés de nos substrats SOI [ndlr : silicium sur isolant], contre 50 aujourd'hui, une superficie qui devrait monter à 80, voire 100 mm2 d'ici deux à trois ans avec la 5G [cinquième génération des standards de mobiles].

En outre, nous souhaitons entrer dans de nouvelles applications. Nous attaquons par exemple le marché des infrastructures télécoms comme les stations de base.

Et, grâce à notre

Lire la suite sur le revenu.com

Valeurs associées

Euronext Paris -0.59%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer