Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pas de "black-out" électrique à redouter cet hiver en France - Pompili
Reuters19/11/2020 à 08:23

PARIS, 18 novembre (Reuters) - La France ne connaîtra pas de "black-out" électrique cet hiver mais pourrait devoir recourir à des coupures à "certains moments" en cas de températures en dessous des moyennes saisonnières, a déclaré jeudi matin sur BFM TV la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili.

"Je veux rassurer, il n'y aura pas de black-out et de France dans le noir comme j'ai pu l'entendre, tout cela est bien géré", a-t-elle dit.

"Normalement, si on est dans les (températures) moyennes de saison, ça devrait aller. Si on a des grosses vagues de froid, là il va falloir certainement faire de la régulation - travailler avec les industries pour qu'elles arrêtent leur production à certains moments (...)", a-t-elle ajouté.

Quant à la possibilité de devoir recourir à des coupures, "il n'y en aura pas a priori si on reste dans le cadre d'un hiver normal. S'il y a des grosses vagues de froid, il pourra y en avoir mais qui seront circonscrites à certaines moments", a-t-elle répondu.

La ministre a expliqué que le confinement avait perturbé les opérations de maintenance des réacteurs nucléaires qui étaient programmées au printemps dernier, que ce soit pour leur sûreté ou plus simplement pour leur rechargement en combustible.

Or, a-t-elle rappelé, la France est "trop dépendante" du nucléaire pour sa production d'électricité.

"On a un système électrique qui est trop dépendant d'une seule énergie - quoi qu'on pense de cette énergie -, on est trop dépendant du nucléaire et c'est pour cela qu'il faut qu'on diversifie le 'mix'. Comme ça, quand on a un problème sur une source d'énergie, on peut se tourner vers les autres", a-t-elle dit.

RTE, le gestionnaire du réseau de transport d'électricité, doit actualiser dans la journée ses prévisions sur la sécurité de l'approvisionnement électrique cet hiver.

Il y a deux mois, RTE indiquait qu'une "vigilance particulière" resterait de mise pour l'hiver 2020-2021.

(Henri-Pierre André, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Valeurs associées

EDF
Euronext Paris +1.99%

14 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • pepitobo
    25 novembre18:33

    ben voyons!!!grace a elle et a ses petits copains ecolos on va devoir accroitre la production d'electricite thermique (gaz et charbon)merci a eux!

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer