1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Paris obtient le siège de l'Autorité bancaire européenne

Reuters20/11/2017 à 20:11
 (Actualisé avec attribution à Paris) 
    BRUXELLES, 20 novembre (Reuters) - Paris a été désignée 
lundi pour accueillir le nouveau siège de l'Autorité bancaire 
européenne (ABE) après le Brexit, l'emportant face à Dublin au 
troisième tour d'un scrutin qui n'a pas désigné de vainqueur. 
    Les capitales française et irlandaise étaient à égalité de 
voix et le choix de l'attribution est revenu à l'Estonie qui 
présidait la réunion, suivant une procédure établie par avance. 
    Francfort, siège de la finance allemande et de la Banque 
centrale européenne (BCE), a été éliminée lors du deuxième tour, 
laissant face à face Dublin et Paris. 
    L'Irlande bénéficiait d'un certain capital de sympathie 
parmi les 27 Etats membres de l'Union européenne, ayant fait 
valoir qu'elle serait le pays le plus durement affecté par le 
divorce entre le Royaume-Uni et le bloc communautaire.    
    Cinq autres villes (Bruxelles, Prague, Luxembourg, Vienne et 
Varsovie) étaient candidates pour accueillir l'ABE mais avaient 
été éliminées au premier tour. 
    "C'est la reconnaissance de l'attractivité et de 
l'engagement européen de la France", a commenté Emmanuel Macron 
dans un message sur Twitter. "Heureux et fier pour notre pays", 
a ajouté le président français. 
    "C'est une très bonne nouvelle parce que, non seulement 
c'est cette agence européenne qui va s'installer, mais c'est 
aussi - et c'est un combat que nous menons - faire en sorte que 
les banques qui vont quitter Londres du fait du Brexit puissent 
venir s'installer en France avec des dizaines de milliers 
d'emplois qui sont liés", a déclaré Christophe Castaner, 
porte-parole du gouvernement français.   
    "Je crois qu'il y a eu un gros travail de toutes les 
collectivités et que l'Etat a joué son rôle", a-t-il ajouté. "Je 
ne suis pas en train de vous dire cocorico. Ce qui compte pour 
moi ce sont les emplois qui vont se retrouver ici en France". 
    En fin d'après-midi, les ministres des Affaires européennes 
des Vingt-Sept réunis à Bruxelles ont désigné Amsterdam pour 
accueillir l'Agence européenne des médicaments (EMA). 
    L'Agence européenne des médicaments et l'Autorité bancaire 
européenne ont toutes deux leur siège à Londres, qu'elles 
devront quitter après le divorce entre le Royaume-Uni et l'UE, 
programmé pour mars 2019.     
 
 (Gabriela Baczynska, Peter Mausgahen et Alastair Macdonald; 
Henri-Pierre André et Pierre Sérisier pour le service français) 
 

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M1589075
    20 novembre20:37

    Très bien une belle victoire même si c'est au tirage au sortJ'espère que les Hidalgo Mélenchon et autres socialistes ne vont pas tout faire capoter en mettant des taxes ou en critiquant la finance. On a déjà eu un incompétent qui n'aimait pas la finance ce!a suffit.Moi j'aime cela crée des emplois et bien rémunérés

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.