1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Paris espère un accord sur la taxe Gafa mais "c'est loin d'être gagné"
Reuters20/01/2020 à 09:34

 (Actualisé avec Bruno Le Maire)
    PARIS, 20 janvier (Reuters) - Le ministre français de
l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a déclaré lundi
qu'il espérait trouver mercredi un accord avec les Etats-Unis
sur la taxation des géants du numérique même si les tractations
demeurent "très difficiles".
    L'idée d'un impôt sur les Gafa (Google  GOOGL.O , Amazon
 AMZN.O , Facebook  FB.O , Apple  AAPL.O , entre autres) divise
les Etats-Unis et les pays européens, notamment la France qui
s'est attiré les foudres de Washington en créant sa propre taxe.
    Des discussions sont en cours au sein de l'Organisation de
coopération et de développement économiques (OCDE).
    "Nous sommes prêts à faire des pas dans la direction des
Etats-Unis, nous en avons proposé un certain nombre, j'espère
que nous aurons un accord mercredi", a déclaré, sur LCI, Bruno
Le Maire, qui doit se rendre au Forum économique mondial de
Davos, en Suisse. 
    Pour autant, "c'est loin d'être gagné", a-t-il ajouté.
    "Je ne vous le cache pas, c'est très difficile" mais, avec
le soutien de la Commission européenne, "nous allons mettre
toutes les chances de notre côté pour convaincre nos amis
américains", a encore dit le ministre français.    
    L'Union européenne instaurera une taxe applicable aux géants
du numérique si les membres de l'OCDE ne parviennent pas à un
consensus sur le sujet, a pour sa part déclaré lundi le
commissaire européen au Marché intérieur, Thierry Breton.
    "L'Europe, bien entendu, prendrait ses responsabilités et on
s'en chargerait directement au niveau des pays européens",
a-t-il prévenu sur France Inter.
    "Ça veut dire tout simplement que nous déciderons à ce
moment-là, au niveau européen, d'une taxe sur l'ensemble du
territoire européen à Vingt-Sept", a précisé l'ex-ministre
français de l'Economie.
    Thierry Breton a par ailleurs assuré que l'UE prendrait des
mesures de rétorsion si les Etats-Unis devaient alourdir les
droits de douane sur les importations françaises, une menace
brandie à plusieurs reprises par Donald Trump.
    La taxation des Gafa est au menu de l'entretien prévu mardi
entre le président américain et la cheffe de l'exécutif
européen, Ursula von der Leyen, en marge du Forum de Davos.

 (Simon Carraud, édité par Jean-Stéphane Brosse)
 

Valeurs associées

NASDAQ -0.06%
NASDAQ -0.03%
NASDAQ +1.43%
NASDAQ +1.85%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer