Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Où vont les économies des Français ?
Le Point20/08/2014 à 20:36

Les derniers chiffres communiqués par la Banque de France dévoilent un taux d'épargne des Français record, puisqu'il frise les 16 %, du jamais vu depuis 2009, et une exception en Europe. Ainsi, alors que la France est confrontée à la récession et au ralentissement de son pouvoir d'achat, les ménages ont épargné en masse sous la forme de divers placements. Les économies des Français stagnent principalement sur des comptes courants (dépôts à vue), mais alimentent aussi les assurances-vie, qui arrivent en première position dans les placements choisis. En effet, au premier semestre, l'assurance-vie, dont la rémunération moyenne est de 2,8 %, a attiré 10,3 milliards d'euros, selon les chiffres de l'Association française de l'assurance (AFA). Une épargne française canalisée vers l'immobilier Les économistes interprètent majoritairement cette hausse par un pessimisme collectif ou une éventuelle précaution compte tenu de la faible croissance de la France. Cependant, il faut aussi aller chercher les causes ailleurs. Les prix très élevés de l'immobilier, les apports conséquents demandés par les banques à l'heure d'emprunter, l'attraction des taux d'emprunts historiquement bas, le remboursement des crédits immobiliers sont autant de facteurs qui poussent les ménages à faire des économies et qui expliquent donc en partie cette hausse du taux d'épargne. Car, oui, les Français épargnent, mais les deux tiers des ressources générées sont...

Lire la suite sur Le Point.fr

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • launor
    02 septembre20:53

    Le problème c'est la croissance ou la recherche de croissance, si vous êtes d'accord il faut cesser de prêter votre argent tant qu'il existe et acheter des objets durables et rares comme le bel immobilier, la terre, l'or , le bon vin selon vos moyens.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer