Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Osmozis: hausse de 15% du chiffre d'affaires cumulé sur 9 mois
information fournie par AOF 04/07/2023 à 18:14

(AOF) - Osmozis annonce un chiffre d’affaires en hausse sur la période de 9 mois courant du 1er septembre 2022 au 31 mai 2023 , à 7,99 millions d’euros. Le spécialiste de la transition digitale des campings et villages vacances souligne que la hausse atteint 15% par rapport à la même période de l’exercice précédent. Au troisième trimestre, le chiffre d’affaires progresse de 6% sur un an, à 2,9 millions d’euros. La société souligne que le chiffre d’affaires des services Premium a connu une nouvelle nette croissance de 14% au 3e trimestre, à 2,29 millions d'euros.

Ce poste, axe central de la stratégie de déploiement commercial, devrait connaître une croissance importante, autour de 20% sur l'exercice 2022-2023, affirme Osmozis.

Les services OsmoCam, OsmoPower/Water et OsmoKey " confirment leur attractivité importante et contribuent ainsi significativement au chiffre d'affaires du segment ". Le WiFi Premium a lui aussi progressé de 10% pour atteindre 1,11 millions d'euros.

" Osmozis poursuit la croissance de ses services connectés et continue de rencontrer une demande importante auprès des exploitants de campings, de par l'adéquation des solutions proposées aux besoins de digitalisation du secteur ", déclare Gérard Tremblay, PDG du groupe Osmozis.

" Nous accentuons notre travail pour accroitre notre rentabilité qui est l'objectif majeur de notre année, en mettant fin à des contrats pas ou peu rentables dans le WiFi Périodique, quitte à réduire un peu notre croissance globale de chiffre d'affaires. "

AOF - EN SAVOIR PLUS

La menace de la technologie ouverte, RAN

Les équipementiers vont devoir affronter cette menace d'ici quelques années. Cette nouvelle architecture consiste à remplacer les antennes traditionnelles par des logiciels permettant davantage d'interopérabilité grâce au cloud. Les opérateurs télécoms pourront ainsi renforcer l'innovation et développer leur choix de fournisseurs. Ils pourront également avoir accès à davantage de services et de souplesse pour des coûts de déploiement et de gestion du réseau qui devraient reculer. Pour le moment, aucun des grands opérateurs n'a basculé vers cette nouvelle technologie. Néanmoins, la liberté de choix des fournisseurs est un élément décisif, souligné par la décision de l'Europe et des Etats-Unis de sanctionner le chinois Huawei pour des raisons de sécurité nationale.

Fin de la baisse des prix

Grâce à la guerre des prix, les consommateurs français ont bénéficié de tarifs internet parmi les plus bas d'Europe. Mais peu à peu, les prix des abonnements augmentent. Selon l'autorité des télécoms (Arcep), en 2021 ils ont progressé de 3,1% pour le mobile et de 5,1% pour le fixe. Si le contexte inflationniste actuel peut expliquer cette remontée des tarifs, elle n'est pas la seule raison. Tous les intervenants cherchent, en effet, à redresser leurs marges. Ils sont déjà parvenus à externaliser une partie de leurs dépenses d'investissement liées au déploiement de leurs infrastructures fibre et mobile (4G et 5G). Désormais il leur reste à accroître leurs revenus. C'est un enjeu important pour bénéficier d'un développement de leurs performances. Dégager un niveau satisfaisant de trésorerie disponible (free cash-flow) leur permet également de bénéficier de conditions de financement attractives, dans un secteur qui exige des investissements conséquents. Les investissements de la filière ont presque atteint 15 milliards d'euros en 2021, soit un niveau historique. La progression atteint quasiment 50 % depuis 2017.

Valeurs associées

15.00 EUR Euronext Paris 0.00%

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.