Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Osmozis: chiffre d'affaires annuel en hausse de 10% à 12,8 millions d’euros
information fournie par AOF 10/10/2023 à 18:16

(AOF) - Osmozis annonce un chiffre d’affaires de l’exercice 2022-2023 à 12,8 millions d’euros, en hausse de 10% sur un an. Le spécialiste de la transition digitale des campings et villages vacances souligne qu’il a atteint son premier objectif avec des services Premium en croissance de 23%, au-delà des 20% anticipés. L’accent mis sur l’amélioration de la rentabilité va permettre d’atteindre le second, la nette augmentation de l’EBE (excédent brut d’exploitation) par rapport à 3,8 millions d’euros en 2021-2022), avec une marge d’EBE sur chiffre d’affaires qui devrait se maintenir à un niveau élevé.

" Osmozis a confirmé sa dynamique de croissance tout au long de l'exercice, grâce à notre positionnement porteur pour la transformation numérique des campings et le succès commercial de notre gamme de services connectés ", déclare Gérard Tremblay, PDG du groupe Osmozis. " De plus, la très grande fidélité de notre portefeuille client, avec un faible taux d'attrition de seulement 1,7% de nos Services Premium, illustre l'adéquation de nos solutions aux besoins du secteur ".

AOF - EN SAVOIR PLUS

En savoir plus sur le secteur Equipementiers Télécoms

Revue des perspectives à la baisse pour les smartphones

Face à un recul du pouvoir d'achat des consommateurs, les intervenants du marché mondial des smartphones ont dû affronter des ventes en chute de 14% au premier trimestre 2023 par rapport à la même période en 2022.

Selon IDC, les ventes mondiales seront moins élevées que prévues au second semestre, affichant un recul de 3,2% par rapport à 2022. Une baisse de 1,1% était précédemment estimée. Le cabinet Gartner avait, lui, prédit dès le départ un recul de 4% du marché. Les marques chinoises sont particulièrement impactées. Très exposés à leur marché domestique, Xiaomi, Oppo et Vivo ont déjà perdu des parts de marché en 2022 et la situation devrait perdurer cette année.

Apple et Samsung s'en sortent mieux car, même si les ventes baissent en volumes, ces acteurs peuvent jouer sur les prix et davantage maintenir leur activité grâce à un positionnement haut de gamme.

La situation du marché devrait s'améliorer en 2024 : la croissance devrait devenir faible mais continue.

Fin de la baisse des prix

Grâce à la guerre des prix, les consommateurs français ont bénéficié de tarifs internet parmi les plus bas d'Europe. Mais peu à peu, les prix des abonnements augmentent. Selon l'autorité des télécoms (Arcep), en 2021 ils ont progressé de 3,1% pour le mobile et de 5,1% pour le fixe. Si le contexte inflationniste actuel peut expliquer cette remontée des tarifs, elle n'est pas la seule raison. Tous les intervenants cherchent, en effet, à redresser leurs marges. Ils sont déjà parvenus à externaliser une partie de leurs dépenses d'investissement liées au déploiement de leurs infrastructures fibre et mobile (4G et 5G). Désormais il leur reste à accroître leurs revenus. C'est un enjeu important pour bénéficier d'un développement de leurs performances. Dégager un niveau satisfaisant de trésorerie disponible (free cash-flow) leur permet également de bénéficier de conditions de financement attractives, dans un secteur qui exige des investissements conséquents. Les investissements de la filière ont presque atteint 15 milliards d'euros en 2021, soit un niveau historique. La progression atteint quasiment 50 % depuis 2017.

Valeurs associées

14,90 EUR Euronext Paris 0,00%

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.