1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Orban annonce une vaste réforme constitutionnelle en Hongrie
Reuters08/06/2018 à 10:12

    BUDAPEST, 8 juin (Reuters) - Le Premier ministre hongrois
Viktor Orban a annoncé vendredi le lancement à l'automne d'une
vaste révision constitutionnelle étalée sur 12 à 18 mois. 
    Le dirigeant nationaliste, réélu triomphalement en avril
dernier pour un troisième mandat consécutif, n'a donné aucun
détail sur le fond. 
    Le Fidesz, le parti d'Orban, contrôle 133 des 199 sièges de
l'Assemblée nationale de Hongrie, le parlement monocaméral, et
dispose donc de la majorité requise des deux tiers pour modifier
la loi fondamentale.  
    La "discussion" sur une modification de la Constitution de
2011 commencera en septembre, a déclaré Viktor Orban.
    "A l'automne, nous aimerions lancer une longue révision
constitutionnelle d'un an à un an et demi. Nous regarderons ce
qui a fonctionné et ce qui n'a pas fonctionné (..) et nous
identifierons les lacunes qu'il faut combler avec un nouveau
texte constitutionnel", a-t-il ajouté.
    Après son accession au pouvoir en 2010, Viktor Orban avait
déjà profité d'une large majorité à la chambre pour procéder à
une révision constitutionnelle controversée, jugée liberticide
par ses opposants, en insistant notamment sur les valeurs
chrétiennes de la Hongrie et en limitant les pouvoirs de la
justice sur les questions fiscales et budgétaires. 

 (Krisztina Than
Jean-Stéphane Brosse pour le service français)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer