1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Nouveau test de moteur de fusée en Corée du Nord-responsables US
Reuters23/06/2017 à 05:10

 (Actualisé avec précisions § 4, 6, 7) 
    WASHINGTON, 23 juin (Reuters) - La Corée du Nord a procédé à 
un nouvel essai de moteur de fusée, susceptible selon les 
Etats-Unis de faire partie de son programme de développement de 
missiles balistiques intercontinentaux, a appris Reuters jeudi 
d'un responsable américain. 
    L'essai détecté par Washington, qui fait suite à une longue 
série de tests balistiques menés cette année, pourrait avoir 
servi à essayer un élément de moteur de missile de longue 
portée, a précisé ce responsable. 
    Un second responsable américain a confirmé la tenue d'un 
nouvel essai en Corée du Nord, sans toutefois préciser le type 
d'élément testé.  
    L'essai a eu lieu dans les dernières 24 heures, a précisé en 
outre un responsable, jeudi soir. 
    L'annonce de ce nouvel essai de moteur de fusée intervient 
au lendemain d'une rencontre au sommet entre Pékin et 
Washington, où la Maison blanche a pressé la Chine d'exercer de 
plus fortes pressions économiques et diplomatiques sur la Corée 
du Nord afin de contenir son programme nucléaire et balistique. 
  
    Le chef de la diplomatie chinoise, Yang Jiechi, a dit à 
Trump lors de cette rencontre à la Maison blanche que Pékin 
souhaitait "maintenir la communication et la coordination" avec 
les Etats-Unis afin de désamorcer les tensions dans la péninsule 
coréenne, selon un communiqué publié par le ministère chinois 
des Affaires étrangères. 
    Des experts estiment toutefois que le projet de Pyongyang, 
de développer des missiles intercontinentaux susceptibles 
d'atteindre les Etats-Unis, reste encore à un stade 
préliminaire. 
     
 
 
 (Phil Stewart et Michael Martina à Pékin, Julie Carriat pour le 
service français) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4208.39 -4.27%
34.365 -2.90%
0.0019 +72.73%
15.3 -1.92%
12.4 +25.51%

Les Risques en Bourse

Fermer