Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

NN Investment Partners à la recherche du " bon moment " pour changer de stratégie
information fournie par Newsmanagers12/12/2018 à 10:15

(NEWSManagers.com) -

NN Investment Partners, société de gestion du groupe d' assurance néerlandais Nationale Nederlanden (NN group) qui gère 246 milliards d' euros d' actifs (dont 132 milliards d' euros pour le compte de l' assureur, 49 milliards pour les institutionnels et 64 milliards pour les distributeurs), se dit " modérément optimiste " quant à l' environnement de marché de 2019.

Par région, le gérant s' attend à une convergence de la croissance européenne avec celle des Etats-Unis, la première devant accélérer enfin en 2019 et la seconde devant ralentir. Sur les marchés actions américains, la croissance bénéficiaire devrait passer de plus de 20% en 2018 à 10% en 2019 alors que celle des marchés actions européens devrait s' élever de 4-5% à 10% sur la même période. Le gérant préfère à moyen terme les actions de la zone euro et japonaises à celles américaines. Mais à court terme, il reste beaucoup plus prudent et sous-pondère les actions et la zone euro. " Notre challenge sera de trouver le bon moment pour passer d' un positionnement de court terme à celui de long terme, avec des stratégies diamétralement opposées " , affirme Patrick Moonen, stratégiste senior, lors d' une présentation trimestrielle, mercredi 5 décembre.

Sur le marché obligataire, NN IP se prépare à une hausse graduelle des taux longs avec trois hausses maximum des taux de la FED pour 2019, la fin du Quantitative Easing de la BCE pour la fin de l' année 2018 et une première hausse des taux d' ici à septembre 2019. " La normalisation pèse sur le rendement total de tous les titres à revenus fixes de duration longue. Nous allons sous-pondérer dans les portefeuilles les obligations d' Etat en 2019 " , indique Patrick Moonen. Pour le gérant, les spreads de taux devraient rester stables en 2019 notamment entre les taux français et allemands ou encore entre les obligations risquées et non risquées. Le gérant porte ainsi plus son attention sur les titres à revenus fixes exposés au risque de crédit plutôt qu' à la duration (obligations des marchés émergents à la duration courte, obligations convertibles).

Le gérant se positionne favorablement sur les matières premières estimant que la guerre commerciale s' apaisera entre la Chine et les Etats-Unis, et que le marché du pétrole et la croissance de la consommation interne chinoise devraient avoir un impact positif.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.